Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cette histoire n'a pas encore de nom.

Aller en bas 
AuteurMessage
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 11208
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 10:51

Bon, comme un peu tout le monde en ce moment, j'ai écrit un truc... Ce n'est pas une fics sur des personnages de jeux vidéos ou de mangas, mais seulement une histoire sortie de ma tête de détraqué. Vous avez bien sur le droit de détester. Dernière chose, je ne sais pas pour plus tard, mais pour l'instant, l'humour est absente dans mon texte. Je vous laisse lire




Premier juillet de l'année 2009, par un beau jour d'été, chaud et lourd, la canicule est là, l'eau manque, la chaleur étouffe les gens, mais cela ne regarde pas l'histoire actuelle pour l'instant, un jeune garçon est allongé dans son lit, I-pod dans les oreilles il se moque de la chaleur il a d'autres soucis. Il est midi, le soleil est à son plus haut point, mais lui, il tremble, de peur. Sa chambre mesure bien quatre mètres sur quatre, espace assez spacieux, pourtant, il se sent comme renfermé. Quelque chose le compresse et l'oppresse dans cette misérable chambre qu'est la sienne. On peut y apercevoir un lit, un bureau, un chaise, une armoire à vêtements ainsi que des B.D.. Le jeune garçon regarde le plafond, les yeux écarquillés, il a peur. Les rayons du soleil filtrent à travers sa chambre, heureusement, il n'est pas dans le noir. Mais cela n'empêche pas d'avoir peur... Des gouttes lui tombent sur le front, voilà ce qu'il regarde au plafond, il y a une flaque de sang... Par un quelconque mystère, elle se maintient d'elle-même au plafond, mis à par les dîtes gouttes qui s'écoulent peu à peu sur son front ruisselant de sueur... Boum! Boum! Boum! Le jeune garçon sursaute! On frappe à la porte, qu'il a fermée à clé. L'adolescent se détourna du plafond pour observer la porte, qui pour lui, était plus qu' immense.
« -Chéri, je pars travailler, tu n'oublieras pas de manger un petit morceau hein?
-O-oui, oui m'man. »
Et le bruit des pas dans les escaliers se fit de moins en moins audible, avant de disparaître. Le jeune homme, du nom d'Edward, reporta son attention comme elle l'était avant cette interruption, c'est-à-dire sur la tâche de sang du plafond... C'est avec stupeur qu'il s'aperçut qu'elle avait disparue! Quel était ce mauvais jour qu'on lui jouait... Il tremblait... ne tenait plus en place. Il attendit quelques minutes, puis arrêta sa musique, et écouta le silence. Enfin, c'est ce qu'il comptait faire, seulement, le grincement des escaliers l'attira, quelqu'un montait à l'étage, mais qui? La maison était sensée être vide... Un grincement, une marche, un autre grincement, une autre marche... Quelle marche lente... Ed sentait que le pas de la personne, ou la chose qui montait ces escaliers était extrêmement lourd. Et au fur et à mesure que le bruit se rapprochait, on entendait le cœur du garçon battre de plus en plus fort... Puis, plus un bruit... rien..
Ed se leva de son lit, en essayant bien sur de faire le moins de bruit possible, il s'approcha de la porte, toujours fermée à clé, et regarda par le trou de la serrure. Ce qu'il y vit le fit tomber à la renverse, c'était un œil! Un œil le regardait de l'autre côté de la porte de sa chambre, par le trou de la serrure, mais l'œil de qui, l'œil de quoi? La poignée se mit à tourner, effort vain de l'inconnu, sachant que la porte était fermée à double-tour. Ed s'allongea, pour pouvoir regarder par le bas de la porte, et cette journée n'avait pas fini de le surprendre, il n'y avait rien sous la porte, pas de pied, et il savait qu'a proximité, il n'y avait aucun meuble sur lequel on pouvait monter... Il retenta le coup de la serrure, mais cette fois, ce n'était pas un œil qu'il vit, mais une clé, on insérait un clé dans la serrure de la porte de sa chambre, clé que, normalement, il était le seul à posséder! Où? Quand? Comment? Qui est derrière cette porte? Multiples questions vinrent à son esprit, trop jeune pour rester calme dans une telle situation, la première idée qui lui passait par la tête était la fuite, n'importe où, mais loin d'ici! Sans trop réfléchir, il saisit la poignée de sa fenêtre, l'ouvrit, et quand il senti l'air libre, la chaleur étouffante du dehors ce coller sur sa figure, il prit peur... Un saut du premier étage, ce n'est pas rien... Il jeta un dernier regard vers sa chambre, mais, elle n'était plus vide... De sa place, on pouvait voir la porte ouverte, ainsi qu'une grande silhouette noire qui dominait l'espace au milieu de cette chambre... Horrifié, Ed ne réfléchit plus, il sauta.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Yume
Procureur impitoyable
avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 27
Localisation : Cachée sous la couette, avec les chats.
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 11:08

Oh ! Jonrochow s'y met aussi \o/

Alors alors~
Bonne syntaxe, belle narration, on est littéralement captivé par ce que tu écris : je n'ai pas eu envie de décrocher une seule fois mon regard du texte, tellement j'étais moi-même oppressée par ce qui allait arriver au personnage.
La ponctuation, notamment les virgules, coupe le texte de telle sorte que la narration se fait plus lente et plus oppressante.
Je dois dire que cette histoire m'intrigue au plus haut point, ces évènements hors du commun nous surpasse et le fait que le personnage saute par la fenêtre pour fuir la chose (c'est ainsi que je l'appellerais tant qu'on ne saura pas ce que c'est huhuhu~) ne nous laisse rien présager de bon...
Bref, c'est une histoire qui démarre bien, même très bien, je te souhaite une bonne continuation Jonrochow et surtout, vivement la suite =3
Revenir en haut Aller en bas
Lucas Wright
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3288
Age : 23
Localisation : Prague
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 11:16

Ca ressemble à Silent Hill, l'histoire du grand machin me rappelle même Pyramid Head.
Je crois que j'aime déjà bien :3
Revenir en haut Aller en bas
Shawner
The Legend Killer
avatar

Nombre de messages : 1793
Age : 24
Localisation : RER E
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 11:36

En tout cas c'est un bon début, j'ai adoré!
Revenir en haut Aller en bas
Haruhi-Suzumiya
Habitant de l'Avenue Q
avatar

Nombre de messages : 7857
Age : 28
Date d'inscription : 08/10/2006

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 11:42

excellent début, vraiment!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
killua po
TROLLDELTA LOL §
avatar

Nombre de messages : 2951
Age : 22
Localisation : Prend du thé avec Beatrice.
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 12:48

Bon j'aime bien le déroulement de l'intrigue, mais y'a quelques trucs à corriger :

-Les phrases sont parfois trop longues, sache ne pas abuser des virgules, point-virgules ou autre signes de ponctuation.
-Tu décris des petits faits insignifiants, comme au début, mais à la fin, tu passes trop vite au déroulement de l'action. Silhouette noire ? J'en vois tous les jours, des silhouettes noires; tout ce qu'on sait c'est qu'elle domine la moitié de la chambre...

Enfin bonne continuation ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mogomaniac.com
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 11208
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 12:58

killua po a écrit:
-Tu décris des petits faits insignifiants, comme au début, mais à la fin, tu passes trop vite au déroulement de l'action.

Tu pourrais préciser de quel moment tu parles exactement, je vais voir ce que je peux faire pour corriger ça par la suite.

killua po a écrit:
Silhouette noire ? J'en vois tous les jours, des silhouettes noires; tout ce qu'on sait c'est qu'elle domine la moitié de la chambre...

J'avais pas envie de donner trop de détails, mais il y avait bien un truc que je voulais rajouter, m'enfin bref, je ferais gaffe pour la suite.

Sinon, merci à tous

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
killua po
TROLLDELTA LOL §
avatar

Nombre de messages : 2951
Age : 22
Localisation : Prend du thé avec Beatrice.
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 13:17

jonrod a écrit:
Premier juillet de l'année 2009, par un beau jour d'été, chaud et lourd, la canicule est là, l'eau manque, la chaleur étouffe les gens, mais cela ne regarde pas l'histoire actuelle pour l'instant, un jeune garçon est allongé dans son lit, I-pod dans les oreilles il se moque de la chaleur il a d'autres soucis. Il est midi, le soleil est à son plus haut point, mais lui, il tremble, de peur. Sa chambre mesure bien quatre mètres sur quatre, espace assez spacieux, pourtant, il se sent comme renfermé. Quelque chose le compresse et l'oppresse dans cette misérable chambre qu'est la sienne. On peut y apercevoir un lit, un bureau, un chaise, une armoire à vêtements ainsi que des B.D.. Le jeune garçon regarde le plafond, les yeux écarquillés, il a peur. Les rayons du soleil filtrent à travers sa chambre, heureusement, il n'est pas dans le noir. Mais cela n'empêche pas d'avoir peur... Des gouttes lui tombent sur le front, voilà ce qu'il regarde au plafond, il y a une flaque de sang... Par un quelconque mystère, elle se maintient d'elle-même au plafond, mis à par les dîtes gouttes qui s'écoulent peu à peu sur son front ruisselant de sueur... Boum! Boum! Boum! Le jeune garçon sursaute! On frappe à la porte, qu'il a fermée à clé. L'adolescent se détourna du plafond pour observer la porte, qui pour lui, était plus qu' immense.
Je parle de ce morceau. Je ne dis pas que tu ne dois pas décrire, mais décris plutôt les moments importants, comme à la fin; on ne ressent pas assez la tension du héros comme ici.

Citation :
Un saut du premier étage, ce n'est pas rien... Il jeta un dernier regard vers sa chambre, mais, elle n'était plus vide... De sa place, on pouvait voir la porte ouverte, ainsi qu'une grande silhouette noire qui dominait l'espace au milieu de cette chambre... Horrifié, Ed ne réfléchit plus, il sauta.

Là par exemple ça passe trop vite, il prend à peine le temps de regarder, il se retourne OH SHIT LA SILHOUETTE et il saute; faut que tu prennes plus le temps de décrire, même si le moment passe bien plus vite en "vrai".


Dernière édition par killua po le Jeu 2 Juil 2009 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mogomaniac.com
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 11208
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Jeu 2 Juil 2009 - 13:21

Je me permets de poster, avant ton edit:

Comme c'est mes débuts dans ce domaine, tu as raison, il faut que j' apprenne à faire ressentir et ressortir la tension du héros, en fait, c'est mon but avec ce texte, il me faut plus d'entrainement ^^'

EDIT: c'est vrai que j'ai "baclé" cette partie-là
En fait, j'avais faim, donc je voulais terminer le plus vite possible pour aller manger *fuit à la Ike*

Bon, je sais quoi faire pour la suite ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Ven 3 Juil 2009 - 12:34

Wow O_o!!
j'aurai jamais cru que tu écrivais comme ça!!
c'est super je veux la suite!!!! ><
Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 11208
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Lun 6 Juil 2009 - 10:33

Suite:

Le jeune garçon savait ce qui l'attendait après avoir sauté, une chute d'environ trois à quatre mètres, voilà ce qui l'attendait, pourtant, ce n'est pas ce qui se produisit. Alors qu'il venait de plonger vers le vide, une main saisit la sienne, et le retenait, suspendu dans les airs... Terrifié, Ed releva doucement la tête, la première chose qu'il vit était la main qui l'avait attrapé, une main sanglante, avec de longs ongles, et toute ridée. Ed aurait pu croire qu'il s'agissait d'une main humaine, étrange certes, mais humaine, hélas, cette main était doté d'yeux, ce qui l'en dissuadait complètement. Son regard porta alors sur le bras de cette étrange chose, ou personne, mais il était recouvert d'un tissu noir, complètement opaque. Il chercha alors à regarder le visage de ce qui le tenait. Cette chose portait une capuche, mais aussi un masque, masque effrayant vu qu'il était rouge sang, sang qui dégoulinait sur le masque d'ailleurs. A travers le masque, Ed eut le temps d'apercevoir des yeux d'un noir plus sombre que l'obscurité de la nuit, un frisson parcourut le cors du gamin, ses membres tremblaient, de peur surtout. Il suait, et la personne qui le tenait ne bougeait pas d'un poil, on aurait pu croire que c'était deux mannequins, lors d'une mise en scène... Mais ce qui ramena Ed à sa situation fut un geste de la part de la chose. En effet, à travers son masque, on pouvait voir qu'un grand sourire venait d'apparaître derrière son masque, ou plutôt non, c'était le masque qui avait changé de forme et souriait à présent.
Ed n'hésita plus, il utilisa sa deuxième main pour se défaire de l'emprise de son agresseur, il utilisa ses jambes pour pouvoir se balancer, et faire qu'ainsi, le maintenir serait plus difficile. Cela marcha; Il tomba. Heureusement pour lui, il tomba sur du gazon, ce qui amoindrit ses dégâts, il n'eut pas trop mal, et eut la force de courir, pour sortir de son jardin, et fuir n'importe où. Sauf qu'a la porte d'entrée, une chose plus que terrible l'attendait. Une femme qui ne lui était pas inconnue était étendue, devant le portail, un trou béant à la place du ventre....
« MAMAAAAAAAAN!!!! »
Il accourut vers sa mère, pleurant toutes les larmes de son corps, jusqu'à ce qu'il entende des bruits venant de la maison, qui lui rappelait pourquoi il était dehors, il sortit du jardin, et courut, sans perdre haleine, loin de cette maison..... Ed n'était pas resté assez longtemps pour voir une chose incroyable se produire: le cadavre de la mère se mit à faire une chose dont personne n'aurait pu soupçonner qu'un phénomène pareil pouvait se produire: le cadavre sourit....

Edit: Texte corrigé selon les critiques d'une certaines fille <<

_________________



Dernière édition par jonrod le Mer 8 Juil 2009 - 9:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Yume
Procureur impitoyable
avatar

Nombre de messages : 1070
Age : 27
Localisation : Cachée sous la couette, avec les chats.
Date d'inscription : 24/07/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Mer 8 Juil 2009 - 1:57

Alors alors~ J'ai repéré quelques petites fautes..

jonrod a écrit:

Le jeune garçon savait ce qui l'attendait après sauté

Après sauté ou après avoir sauté ? ^^

jonrod a écrit:
Il chercha alors à regarde le visage de ce qui le tenait.

Regarder serait mieux que regarde ^^"
Oh, et il me semble avoir vu une fois le mot "corps" sans "p", mais comme je ne le retrouve plus, on va dire que c'est mon imagination.

Sinon, l'histoire est toujours aussi bien, on est entraîné dedans et on a envie de connaître la suite. Seul petit reproche que je puisse faire : la ponctuation. Soit tu mets trop de virgule, notamment là où il faut un point (exemple : "Ed n'hésita plus, il utilisa sa deuxième main pour se défaire de l'emprise de son agresseur, il utilisa ses jambes pour pouvoir se balancer, et faire qu'ainsi, le maintenir serait plus difficile, cela marcha. Il tomba." J'aurais plutôt mis " Ed[...] le maintenir serait plus difficile. Cela marcha ; il tomba." Bon après, ce n'est que mon humble avis~), soit tu n'en mets pas assez. C'est assez difficile de comprendre le texte même si, dans l'ensemble, ça reste cohérent.

Bonne continuation, j'attends la suite avec impatience~ (et toi, je suis sûre que tu meurs d'envie d'avoir ma prochaine critique ^^ Non ? Okay, je vais me pendre~)
Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 11208
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Mer 8 Juil 2009 - 9:54

J'ai corrigé les erreurs, et remplacer le passage avec trop de virgules comme tu me l'as conseillé, on verra bien le résultat :D

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 24
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Sam 11 Juil 2009 - 16:35

bien, toujours mais tu tombes trop brusquement dans le surnaturel
continue^^
Revenir en haut Aller en bas
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   Sam 11 Juil 2009 - 16:56

Il reste des fautes d'orthographe, quelques approximations dans la ponctuation, des phrases qui mériteraient d'être mieux construites, tout un tas de petits riens qui, s'ils étaient revus, amélioreraient la qualité du texte. J'ai la flemme de les relever, surtout que je crains de me le faire reprocher, ou de me faire taxer d'exigeant, mais, si tu me le demandes gentiment, je peux consentir à faire une liste avec moult suggestions...
Mais l'histoire est quand même intéressante... :hunter6: J'attends de pouvoir lire la suite...

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette histoire n'a pas encore de nom.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette histoire n'a pas encore de nom.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire des Clubs du LANGUEDOC ROUSSILLON : le F.C SETE
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [RP] Histoire d'un joyeux brigand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Studio Joseph :: Maison du Studio 2 :: Sous la boîte en carton de Myriam Scuttlebutt-
Sauter vers: