Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'évolution des otakus au fil des années

Aller en bas 
AuteurMessage
killua po
TROLLDELTA LOL §
avatar

Nombre de messages : 2951
Age : 21
Localisation : Prend du thé avec Beatrice.
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 22:37

Il y a un point auquel peu pensent, mais qui est quand même assez important dans l'animation japonaise : l'évolution des otakus. Car au fil du temps, ils ont su évoluer.

Dans les années 80/90, l'otaku typique fantasme sur la qualité de l'animation, le scénario, les coups spéciaux qui en mettent plein les yeux. Pour vous faire une petite idée de la question, vous pouvez toujours regarder les excellents OAVs "Otaku no Video" et "More Otaku no Video" du studio GAINAX.

De nos jours, l'otaku typique fantasme sur le moe, le fanservice et la J-Pop. Le mouvement est représenté par Kyoto Animation (à l'origine de Suzumiya Haruhi no Yuutsu, Lucky Star ou K-On!), désigné comme "le cancer qui tue la japanime".

Pendant ce temps-là, des studios "à l'ancienne" comme BONES, ne reçoivent pas l'attention de leur public. Ils font des séries avec une qualité d'animation juste fantastique, comme Xam'd (en HD, juste un miracle pour les yeux), mais se tapent des fours à chaque fois parce qu'ils n'ont pas un opening chanté par Aya Hirano, n'ont pas de personnage féminin "moe" ou de héros amoureux d'une fille à l'énorme poitrine. Et ils se retrouvent dans des grosses difficultés financières à cause de ça. Est-ce que vous trouvez ça normal ?!

Les réalisateurs eux aussi commencent à douter de leurs fans. Hideaki Anno, réalisateur de Neon Genesis Evangelion et de la quadrilogie "Rebuild of Evangelion" en cours de réalisation, a rajouté un personnage féminin dans le second film de RoE pour se moquer des fans réclamant du moe, comme "Vous voulez de moe ? Alors vous allez en avoir, du moe !" Encore une fois, est-ce que vous trouvez ça normal ?

Et vous ? Que pensez-vous de cette "évolution" ou est-ce plutôt une "régression" ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mogomaniac.com
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 22:39

Refuser un anime parce qu'il n'y a pas une chanteuse connue dedans, c'est la plus belle connerie que j'aie jamais lue.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
killua po
TROLLDELTA LOL §
avatar

Nombre de messages : 2951
Age : 21
Localisation : Prend du thé avec Beatrice.
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 22:42

Non mais je caricature grossièrement, mais on pourrait le considérer comme une réalité pour sacrée partie des fans japonais. Maintenant est-ce que c'est c'est une bonne chose ? De mon point de vue, non.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mogomaniac.com
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 22:43

Je suis d'accord, d'autant plus que ça peut servir de tremplin à de jeunes artistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Haruhi-Suzumiya
Habitant de l'Avenue Q
avatar

Nombre de messages : 7854
Age : 27
Date d'inscription : 08/10/2006

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 22:44

Aya Hirano est pas franchement super comme chanteuse en plus......elle est bonne (chanteuse) mais c'est tout quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hurricane
F*cking fangirl sh*t
avatar

Nombre de messages : 7680
Age : 26
Localisation : In mah bukkit
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 23:25

(Au passage: une évolution, c'est un changement, ce n'est pas forcément positif )

Enfin, autrement NON, ce n'est pas normal. Les grosses poitrines, le moe, ça casse tout. A la limite, on peut en mettre un peu, ça ferait pas de mal mais 'faut pas en abuser non plus.
En fait, je trouve que c'est un peu comme les JVs de nos jours. Les communautés de gamers commencent à être truffées d'imbéciles qui ne jurent que sur l'apparence d'un jeu. Ce genre de comportement me répugne, tout simplement. Ce n'est pas avec de premières impressions qu'on peut juger la qualité de quoique ce soit convenablement. Enfin je m'égare un peu.
Tout ça pour dire que malheureusement, osef de la qualité de l'anime, la plupart des otak' veulent du moe et des gros seins, une fois qu'ils sont servis, ils dégustent gaiement. Tant mieux pour eux, mais dommage pour certains studios. C'est déprimant.
Revenir en haut Aller en bas
Haruhi-Suzumiya
Habitant de l'Avenue Q
avatar

Nombre de messages : 7854
Age : 27
Date d'inscription : 08/10/2006

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Jeu 29 Oct 2009 - 23:30

J'ai envisagé la théorie d' une décadence le jour où j'ai regardé School Days ( tout ça à cause du "NICE BOAT"!!!).

non Haruhi arrete,essaye de ne plus y penser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
killua po
TROLLDELTA LOL §
avatar

Nombre de messages : 2951
Age : 21
Localisation : Prend du thé avec Beatrice.
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Ven 30 Oct 2009 - 1:55

Hurricane a écrit:
(Au passage: une évolution, c'est un changement, ce n'est pas forcément positif )
...T'es bien une littéraire. *meurt*

Hurricane a écrit:
Enfin, autrement NON, ce n'est pas normal. Les grosses poitrines, le moe, ça casse tout. A la limite, on peut en mettre un peu, ça ferait pas de mal mais 'faut pas en abuser non plus.
Tout ça pour dire que malheureusement, osef de la qualité de l'anime, la plupart des otak' veulent du moe et des gros seins, une fois qu'ils sont servis, ils dégustent gaiement. Tant mieux pour eux, mais dommage pour certains studios. C'est déprimant.
Ouais, +1 effectivement. Le pire, c'est que c'est le comportement des otakus japonais, que les français (qui, même si sont des gros flemmards, n'ont globalement pas le même comportement si on exclut les narutardés mentaux) ni le reste du monde ne pourront rien changer, parce que la cible des studios, c'est les japonais avant tout; et ils ne se rendent pas compte que comme ça, ils tuent le reste de la japanime.

Je suis pas contre un peu de K-On! de temps en temps, mais si c'est pour ne plus avoir de bon gros blockbusters d'une qualité (technique et scénaristique) exceptionnelle, non.

Citation :

En fait, je trouve que c'est un peu comme les JVs de nos jours. Les communautés de gamers commencent à être truffées d'imbéciles qui ne jurent que sur l'apparence d'un jeu. Ce genre de comportement me répugne, tout simplement. Ce n'est pas avec de premières impressions qu'on peut juger la qualité de quoique ce soit convenablement. Enfin je m'égare un peu.
D'un autre point de vue, c'est vrai. Ironie du sort, alors qu'on parle ainsi des gamers qui ne jugent que l'aspect technique, on regrette justement la qualité d'animation des animes X)

Mais globalement ouais, un gamer attardé ne voudra que de bons graphismes tandis qu'un otaku attardé ne voudra que de fanservice... au détriment des autres fans.

Citation :
J'ai envisagé la théorie d' une décadence le jour où j'ai regardé School Days ( tout ça à cause du "NICE BOAT"!!!).

non Haruhi arrete,essaye de ne plus y penser.
School Days c'est... spécial ahdé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mogomaniac.com
Haruhi-Suzumiya
Habitant de l'Avenue Q
avatar

Nombre de messages : 7854
Age : 27
Date d'inscription : 08/10/2006

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Ven 30 Oct 2009 - 17:07

c'est pas spécial,c'est tout simplement affligeant XD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
James Truth
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 445
Age : 29
Date d'inscription : 11/07/2007

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Mar 18 Mai 2010 - 10:35

Bah, je pense que c'est un peu trop facile de s'en prendre simplement aux otakus, je pense que ça tient aussi au fait que (en France comme au Japon) les révolutions engendrées par les nouvelles technologies ont profondément transformé les façons de consommer, et en particulier dans le cadre de la japanimation.
Pour rappel, dans les années 1990, se procurer une cassette ou un laser-disc du dernier animé était pour un initié français une activité à part entière, tant les filières de distribution étaient réduites et coûteuses...
Au Japon, la situation était certes différente, mais il n'en reste pas moins que pour pouvoir regarder un animé, il fallait pouvoir se le payer.
Ca ne veut pas dire qu'il n'existait pas de daubes (il en a toujours existé), mais que le public était tout simplement différent. A l'époque, les "otakus" n'étaient pas des adolescents socialisés aux animés depuis leur enfance, mais de jeunes adultes qui disposaient déjà d'une "somme" à allouer entre différentes séries, somme non remboursable. Alors qu'aujourd'hui, si une série ne plait pas, il suffit simplement d'arrêter de la télécharger et d'en choisir une autre.
Qui plus est, ce public là était peut-être plus intéressé par "l'exotisme" (je parle ici du cas français) qui se dégageait des animés de l'époque. En gros, Akira, ou Ghost in the Shell, qu'on n'aime ou qu'on n'aime pas, était à l'époque un choc pour le public, parce qu'outre les belles explosions ça et là, on avait un univers radicalement différent d'avec ce que les productions plus "occidentales" produisaient.
Evidemment au Japon, cet "exotisme" est probablement plus diffus, mais même à l'époque, les animés s'inscrivaient plus ou moins dans une visée un peu "subversive". Après tout, les grands réalisateurs des années 80-90, encore actifs aujourd'hui (Hayao Miyazaki, Mamoru Oshii, par exemple), étaient à l'origine des activistes d'extrême-gauche, dans une société toujours très "installée" à droite (pour rappel, le PLD est resté pendant près de 50 ans au pouvoir).

Sans dire que "tout cela a bien changé", il faut tout de même souligner que le public d'aujourd'hui est radicalement différent. Moi-même, j'ai 21 ans, je suis donc à cheval entre la génération dont je parle précédemment et la génération actuelle.

Mais justement, la génération actuelle a accès à des moyens de communication bien plus amples et à un coût bien moindre qu'il y a dix ans. Pour ma part, si je voulais regarder des épisodes de Dragon Ball, je devais attendre que ça passe au Club Dorothée. D'une certaine façon, contrairement à aujourd'hui, on n'avait pas le choix des animés, ni le choix de la diffusion de ceux-ci. Pour reprendre l'expression de l'économiste Galbraith, le public était soumis à une "filière inversée", c'est-à-dire qu'il ne pouvait consommer que ce qui lui était proposé en nombre restreint.

Aujourd'hui au contraire, tout est quasi-immédiatement accessible, et avec la banalisation de la consommation des animés, la japanimation est devenue quelque chose de beaucoup moins confidentiel. D'ailleurs on le voit bien, tous les djeunz à la mode connaissent Naruto et son ninja en pyjama orange. C'est un peu la même chose au Japon, à mon avis.
Du coup, ceux-ci n'ont logiquement pas les mêmes goûts que les précédents "otakus", puisqu'ils sont plus jeunes et partager du coup les mêmes aspirations que les autres "adolescents" de leur âge. Ils vont ainsi rechercher et trouver dans les animés les plus à la mode aujourd'hui de quoi calmer leurs premiers frétillements sexuels. C'est d'ailleurs pour ça que les grosses poitrines et compagnie sont en fait le parfait reflet de fantasmagories adolescentes sur le corps féminin. En plus de ça, ça a le mérite de rester un peu "subversif" par rapport aux parents (la figure d'opposition "traditionnelle" durant l'adolescence de nos jours), tout en étant relativement "consensuels" (autrement dit de permettre de s'identifier aux groupes de pairs, c'est-à-dire les autres otakus).

Après, quant au jugement à porter dessus, je ne vois pas trop l'intérêt de dire que personnellement je trouve ça désastreux et que ça illustre bien la vulgarisation de la sexualité qui s'opère dès l'adolescence dans la société de consommation, mais bon, je pense que la question la plus intéressante portait avant tout sur l'évolution et la transformation de la catégorie "otaku" aujourd'hui (en restant à la définition de base : "personne regardant régulièrement des japanimations", les "no-life" du genre étant de toute façon à la périphérie).
Revenir en haut Aller en bas
DjRidoo
Petit chinois qui danse
avatar

Nombre de messages : 5401
Age : 21
Localisation : I am Mad scientist! It's so cool! Sonuvabitch!
Date d'inscription : 31/12/2011

Fiche Borsch Club
Points de vie:
14/25  (14/25)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 120

MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   Dim 1 Juin 2014 - 14:22

J'uppe parce que je trouve ce topic vachement intéressant.
Même si je suis absolument pas d'accord avec le post de base.


killua po a écrit:
Il y a un point auquel peu pensent, mais qui est quand même assez important dans l'animation japonaise : l'évolution des otakus. Car au fil du temps, ils ont su évoluer.

Dans les années 80/90, l'otaku typique fantasme sur la qualité de l'animation, le scénario, les coups spéciaux qui en mettent plein les yeux. Pour vous faire une petite idée de la question, vous pouvez toujours regarder les excellents OAVs "Otaku no Video" et "More Otaku no Video" du studio GAINAX.

De nos jours, l'otaku typique fantasme sur le moe, le fanservice et la J-Pop. Le mouvement est représenté par Kyoto Animation (à l'origine de Suzumiya Haruhi no Yuutsu, Lucky Star ou K-On!), désigné comme "le cancer qui tue la japanime".

Ok, Déjà, c'est extrêmement partial.
Dans les années 80/90, l'otaku typique fantasme sur les gros muscles, les grosses machines et les génériques de Bernard Minet.

De nos jours, l'otaku typique fantasme sur les relations entre les personnages, et la mise en scène de l'animation.

Voila. C'est extrêmement simple d'être partial. Sache que je ne me considère ni comme un old otaku, ni comme un new otaku.

Citation :
Pendant ce temps-là, des studios "à l'ancienne" comme BONES, ne reçoivent pas l'attention de leur public. Ils font des séries avec une qualité d'animation juste fantastique, comme Xam'd (en HD, juste un miracle pour les yeux), mais se tapent des fours à chaque fois parce qu'ils n'ont pas un opening chanté par Aya Hirano, n'ont pas de personnage féminin "moe&" ou de héros amoureux d'une fille à l'énorme poitrine. Et ils se retrouvent dans des grosses difficultés financières à cause de ça. Est-ce que vous trouvez ça normal ?!

Je trouve pas ça normal, je peux te rassurer.
Néanmoins, là encore, j'y vois de la mauvaise foi. Y a un tas d'anime avec peu de fanserv et de moe qui fonctionnent. Je prends pour exemple l'anime au format court qui a sans doute eu le plus de succès depuis 15 ans: Death Note.

Et comme apparemment, les slice of life semblent les plus visés, je peux te conseiller Aria, un slice of life sans fanserv, avec des personnages féminins qui ne sont pas, pour autant, des moes stéréotypées.
Aussi, un exemple récent qui fera plaisir à un certain bonhomme: Kamigami no Asobi, où il y a un fanserv annoncé, mais pour des raisons scénaristiques, est annulée. (je ne précise pas où, mais ça m'a bien fait marrer).

Citation :
Les réalisateurs eux aussi commencent à douter de leurs fans. Hideaki Anno, réalisateur de Neon Genesis Evangelion et de la quadrilogie "Rebuild of Evangelion" en cours de réalisation, a rajouté un personnage féminin dans le second film de RoE pour se moquer des fans réclamant du moe, comme"Vous voulez de moe ? Alors vous allez en avoir, du moe !" Encore une fois, est-ce que vous trouvez ça normal ?

Hideaki Anno a toujours douté de ses fans. Je pense que tu le sais, mais, à la base, Evangelion est justement un piège à Otaku. Le début de l'anime offre des moe et du fanserv plein les yeux. Ce qui est intéressant, c'est de voir qu'il s'en est pris aussi aux "old otakus". Y a énormément de Mecha. D'ailleurs, la série vient des années 90, à l'époque des old otakus, qui vraisemblablement, fantasmaient déjà sur le moe. (parce que oui, c'est bourré de moe. Tapez Soryu Asuka Langley sur google images et faites vous plaisir).
Les derniers épisodes s'orientent sur la psychologie et l'introspection, jusqu'au deux épisodes finaux, abandonnant le fil du récit pour s'adresser de façon à peine masqué aux otakus.

Il faut savoir qu'Anno était un otaku dépressif, et qu'il avait fait des tentatives de suicide. Aller au studio GAINAX pour réaliser Evangelion a été une épreuve. Les derniers épisodes explique plus ou moins comment il s'en est sorti.

Personnellement, je trouve ça assez hautain d'apprécier la série parce qu'elle est un piège à otaku, c'est à dire juger la série sur deux épisodes. De plus, il faut être courant du but de la manœuvre, et donc, d'avoir un avis préconçu. (même si Evangelion regorge de qualités).

Pour la petite histoire, les fans n'ont, aux yeux d'Anno, pas compris le message que portait Evangelion. The end of evangelion a été réalisé par Anno, déçu de ses fans, afin de leur donner une fin qui leur plairait.


Bon, après ça, je souligne quand même qu'il a ajouté un personnage féminin afin de se moquer de ses fans. Donc, selon Anno, un chara féminin ne peut être qu'un faire-valoir? C'est extrêmement dévalorisant.


Citation :
Et vous ? Que pensez-vous de cette"évolution" ou est-ce plutôt une "régression" ?

Je dirais que c'est un renouvellement, plus qu'une évolution ou une régression.
Je pense pas que ça tue la japanime, mais plutôt que ça lui a donné une nouvelle vie.



J'ai lu le pavé de James Truth, qui est également extrêmement intéressant. Mais j'ai la flemme d'y répondre, surtout que c'est assez juste.


Pour conclure, je vais juste dire que, ouais, c'est comme les jeux vidéos. Il y a un renouvellement, impliquant certaines valeurs subjectives (dans le cas des JVs, la violence et la guerre), mais finalement, pas de quoi s'alerter.

_________________


Cowboy Bebop:
 



fan club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'évolution des otakus au fil des années   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'évolution des otakus au fil des années
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Square Vitamine :: Affaires criminelles-
Sauter vers: