Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Aventures d'un Prince Ordinaire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Lun 6 Sep 2010 - 22:35

Je plussoie jonrod. La fin m'a bien fait rire. x)

Par contre, euh...

Gold a écrit:
à peine 100 mètres au delà de là

Ça fait un peu répétition, quand même...

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 16:51

-Allez Prince, en avant ! Nous avons perdu beaucoup de temps !
-Ta gueule, Vorpaline.
-Mais voyons, je suis sensible, pourquoi tant de haine ? Je vous ai pourtant rendu bien des services par le passé, mon Prince !
-Oui oui je sais, mais là tu me soûles. Tu peux pas juste la fermer ?
-Dîtes-moi s'il te plaît, au moins.
-Bon, d'accord. Tu veux bien te taire, s'il te plaît ?
-Okay !

Ouf.

-Mais je pense quand même que...
-LA FEEEEEEEEEEERME !!
-Vous êtes un peu dur avec Vorpaline, patron.

Et allez, quand c'est pas l'épée c'est le cheval. Putain. Je vais devenir fou avant la fin de ce voyage.

-Bon euh, Eudes-Hubert.
-Oui patron ?
-Comme je te l'ai déjà expliqué, nous faisons une quête d'importance vitale pour mon avenir.
-Certes.
-Nous nous rendons présentement à la Forêt de l'Oubli Éternel, tu vois où c'est ?
-Oui oui, c'est à l'ouest. Nous n'en sommes plus très loin, présentement.
-Oh ?
-Bon pour y entrer ce sera simple, mais pour en sortir...
-Bah, on aura bien de l'aide sur la route, on va voir un mage, après tout.
-Je vous fais confiance, patron, je crois que vous savez mieux que moi ce qu'il y a à faire.
-Parfaitement. Alors en avant, Eudes-Hubert.

-PAS SI VITE !

Je me suis retourné. Mon départ se faisait-il une fois de plus retarder alors que j'étais si près de mon premier but ? Intolérable !

-Et vous êtes ?
-Je suis Monsieur Masque. Le très charismatique bandit masqué ! Et je viens, monsieur le riche, vous dépouiller de vos possessions ! Donnez-moi votre argent et je ne vous tuerai pas. Je vous le garantis.
-C'est une plaisanterie ?
-J'ai l'air de plaisanter ?
-Euh disons qu'avec votre tenue vous avez l'air d'un clown de carnaval.
-On me le dit souvent. Mais moi ! L'insaisissable Monsieur Masque ! Je suis un ennemi sur lequel il faut compter !!
-... Euh en fait, je crois que je vais juste vous laisser. Je suis à cheval. Pas vous. Je peux vous semer.
-Crotte. J'oublie toujours un détail.
-Bon ben j'y vais moi hein. En avant, Eudes-Hubert !
-Une minute ! Donnez-moi au moins votre nom !!
-Charmant. Prince Charmant.
-Oh. Bon, alors laissez-moi vous dire ceci : On se retrouvera, Prince Charmant ! Je n'aurai de cesse de vous traquer, et je volerai toutes vos richesses jusqu'à la dernière !
-Faudrait déjà que vous sachiez où je vais.
-Ne vous en faîtes pas... Je lis les journaux, moi.

Je suis donc parti. Cet hurluberlu ne me semble pas dangereux. Juste un peu cinglé. Il faudrait qu'un asile le recueille.
Nous sommes enfin arrivés à la Forêt de l'Oubli. Nous sommes entrés. Le Soleil a décliné, j'ai donc fait un bivouac. Je ne m'attendais pas à ce que l'influence de la Forêt me fasse faire un rêve aussi étrange.
J'étais avec deux de mes amis d'enfance. Nous étions dans une piscine. Pourtant, je savais que c'était un rêve, et mes amis ne le démentaient pas. L'un de ces deux-là m'a dit "Nous ferions bien de quitter ce rêve." Et nous nous sommes tournés vers la porte de sortie.
... Elle avait disparu. Nous ne pouvions pas sortir.
L'un de mes deux amis, stressé, a conseillé d'aller aux toilettes pour échapper aux méchants qui voulaient notre mort. C'est ce que nous avons fait, mais nous avons été rattrapés. Nous avons fuis vers d'autres toilettes. Là, j'ai trouvé un miroir. Je l'ai touché. Je suis passé au travers. Et ça m'a réveillé.
Pourtant, je dormais toujours. Oui, je faisais un rêve dans lequel je rêvais que je dormais et que je rêvais. En tout cas, j'étais très en retard pour l'école. Ce qui est ridicule car je ne suis jamais allé à l'école, j'ai toujours eu un précepteur. Mais bon, là c'est à l'école que j'allais. Donc je m'y suis rendu. J'étais un peu en retard, mais le professeur ne m'a fait aucune remarque parce que je suis le Prince. Il a demandé aux élèves un exercice : Faire trois dessins et s'en servir pour faire une espèce de publicité. Je ne voyais pas trop l'intérêt, mais bon. J'avais déjà des dessins dans mon carnet, donc ça m'a fait gagner du temps.
Un peu plus loin dans la classe, il y avait la belle Cunégonde, amour de ma jeunesse que je ne peux malheureusement plus voir pour diverses raisons. Pour sa part, elle a dessiné un grand blond musclé. Et puis ça a été le moment des présentations. Je ne me rappelle que la première, qui m'a sur le moment parue louche. En effet, c'est une petite fille qui l'a faîte. Avec une petite voix flûtée, elle a commencé par dire "C'est le miracle de Noël."
Et puis plus rien pendant quelques minutes. Enfin si. Un silence. Un silence pesant. Un silence mortel.
Et puis elle a parlé. Elle a raconté un conte de Noël tellement mièvre que j'ai failli m'endormir, ç'aurait été comique, tiens.

Au bout d'un moment j'ai entendu un bruit.

-PRINCE ! PRINCE ! RÉVEILLEZ-VOUS !

Je me suis levé. J'étais dans la forêt, complètement sonné.

-Qu'y a-t-il, Vorpaline ? Tu ferais bien d'avoir une raison valable de me réveiller, sinon tu tâteras de mon courroux !
-D'après Eudes-Hubert, il ne faut pas s'endormir dans cette forêt. Si personne n'est là pour nous réveiller, on ne se réveille jamais de soi-même !
-Ben, t'es là, non ?
-Tiens, oui.
-Bon ben laisse-moi dormir alors. Tu me réveilleras aux aurores, d'accord ?
-D'accord.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10940
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 18:20

Qu'est-ce que c'est que ce rêve dis donc °°

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 18:25

Celui que j'ai fait la nuit dernière adapté au Prince.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10940
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 18:25

Oula ok X)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Darklass
Blue hedgehog
avatar

Nombre de messages : 1855
Age : 21
Localisation : Ou je suis, quelle question ._.
Date d'inscription : 07/09/2010

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 18:29

Génial ce texte.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mar 7 Sep 2010 - 21:00

C'est super!
J'aime beaucoup le nom du cheval. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Jeu 9 Sep 2010 - 1:50



Vorpaline, comme convenu, m'a réveillé aux aurores. Je faisais de nouveau un rêve étrange, probablement suggéré par les pouvoirs étranges de la forêt, mais ce réveil l'a interrompu. Il a ensuite fallu réveiller Eudes-Hubert, qui s'était endormi également, puis nous avons poursuivi notre chemin à travers la forêt.

Prince : Bon, maintenant, j'aimerais bien trouver où habite le mage que nous allons voir.
Eudes-Hubert : Alors ça patron, c'est une excellente question, et je ne saurais y répondre.
Vorpaline : Euh, vous êtes pas fins, vous, regardez vers la gauche !

J'ai regardé. Il y avait un panneau "Vers là où habite le mage". Okay. ADMETTONS.
Nous avons poursuivi notre route, jusqu'à arriver à une immense statue de pierre. Eudes-Hubert avait à peine fait un pas qu'elle s'est animée.

La statue : Pas si vite ! Un seul d'entre vous passera ! Le cheval doit rester !
Eudes-Hubert : Mais... Mais...
La statue : Oh t'en fais pas, je te ferai la causette, depuis le temps que j'ai pas eu de visite, j'ai plein de choses à discuter. Toi l'humain, tu peux passer, il te reste des épreuves à affronter avant de rencontrer le Maître. Qui t'attend.
Prince : Euh, d'accord...

Bon, au moins, la chose positive, c'est que j'aurai un hurluberlu en moins à me traîner. La chose négative c'est que je me retrouve à pieds. Par contre je suis pas loin de chez le mage, et ça c'est plutôt sympa.
J'ai continué à avancer et je suis arrivé à une intersection. Je pouvais aller à droite, à gauche, ou tout droit. J'ai continué tout droit. Je me suis retrouvé à l'endroit que je venais de quitter. Il me semble évident que je vais devoir réfléchir, là. Chier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 10 Sep 2010 - 2:40

Je me suis assis. Je n'allais pas me faire chier à faire des tours, détours et contours sans être sûr de l'endroit où j'allais. C'est à ce moment que je me suis rendu compte que le vent soufflait vers l'est. J'ai suivi le chemin de droite. Je suis arrivé à une nouvelle intersection. Mais bien sûr, je devais suivre le vent ! ... Une minute, pas de vent ici.
-Prince...
-Oui, Vorpaline ?
-Le mage nous met à l'épreuve, il y a forcément moyen de s'en tirer.
-Je sais ! Ne m'adresse plus la parole si ce n'est pas utile !

J'ai réfléchi. Si je retournais en arrière, que se passerait-il ? Je suis retourné en arrière. Et je me suis retrouvé au premier embranchement de nouveau. J'ai repris le chemin en suivant de nouveau le vent, puis j'ai pris un chemin au hasard. Premier embranchement. Ça m'aide pas. Je suis retourné au second, remarquant au passage que le vent changeait de direction à chaque fois.
Cette sorcellerie n'est clairement pas faite pour me rassurer. Mais il faut pourtant que j'avance, coûte que coûte !
Tiens. Une fourmilière. Puisqu'il semble que ce soit le second signe, j'ai suivi la route des fourmis.
Tout cela est fort alambiqué, et me voilà à une troisième intersection...
J'ai réfléchi et il m'a semblé évident qu'on jouait avec mes sens. Cette fois, j'ai directement trouvé la marche à suivre. J'ai fermé les yeux. Une odeur provenait du chemin que je venais de quitter. Je l'ai repris.

Plus d'intersection, cette fois, j'avais repris le bon chemin. Et c'est là qu'une deuxième statue de pierre est apparue. Elle a parlé.

-Tout va par trois, par trois tout ira.
Une énigme je vais te poser, y répondre tu devras.
Si la mort ne te fait pas peur, Prince Charmant,
Relever mon défi pourrait t'être tentant.
Si tu crains de passer de vie à trépas,
Rentre chez toi, tu ne le regretteras pas.
-Et vous êtes ?
-On me connaît sous bien des noms,
Mais les énigmes sont ma passion.
Trois questions je te poserai
Y répondre avec précision tu devrais...
Si tu répugnes à résoudre mes mystères,
Ce n'est pas grave, c'est même clair
Rentre directement chez toi,
Et je te le promets, on en restera là.
Si tu résous ma première devinette,
Alors je songerai peut-être
A te dire qui je suis.
En attendant, joues-y.
-Pose ta première question.
-Je vais te conter un récit,
L'histoire de trois amis.
René, Albert et André étaient leurs prénoms,
Pas un des trois n'avait un rond.
Que crois-tu que ces amis firent ?
Ils empruntèrent, c'était pour eux la seule façon d'agir.
Avec leurs finances difficilement acquises,
L'envie naquit, l'amitié n'était plus de mise.
Albert était jaloux de André,
André qui pour sa part songeait aux biens de René.
Ces trois-là auraient pu dominer la planète,
Mais vois-tu, l'argent leur est monté à la tête.
Chacun voulait une plus grosse part,
Et je dois bien le dire, c'était triste à voir.
Nos héros allaient-ils mettre leurs différents de côtés ?
Ou, au contraire, allaient-ils la guerre se déclarer ?
Il fallait trouver une solution, et vite,
Avant qu'ils ne se retrouvent de nouveau en faillite
Sans même avoir rien dépensé.
Albert finit par aller voir René.
"Écoute René, j'ai une proposition à te faire.
Nous allons nous associer, ça devrait faire l'affaire."
Pendant ce temps leur ami André
Avait pour sa part une autre idée.
Il ne pensait qu'à une chose, chose bien triste en vérité :
Le pauvre André voulait se suicider.
Si je t'ai conté cette triste histoire,
C'est que je voulais savoir
La nature des idées qui avaient germé
Dans la triste tête du pauvre André.
Peux-tu répondre à cette question ?
Ou resteras-tu muet, tel un simple pion ?
-Hmmmm... Oh ben c'est simple. André avait des idées noires.
-Juste est ta réponse, je vais donc tenir ma promesse.
Mon identité vois-tu en reste personne ne laisse.
Je suis un Sphinx, et l'un des plus merveilleux.
J'étais dans une autre dimension à me lamenter, malheureux.
J'allais me suicider suite à un échec critique
Contre cet enfoiré, cet homme du paléolithique
Cet homme qui par la suite est devenu roi,
Cet Oedipe sans foi ni loi !
Dans toute ma rage, dans tout mon désespoir,
Un être est venu me secourir des idées noires,
Cet être je le remercie grandement,
Et c'est pour ça que je suis là présentement.
Je pose des questions aux voyageurs qui passent,
Et si jamais ils échouent, eh bien ils trépassent.
Veux-tu connaître, Prince, la prochaine question ?
Ou vas-tu te laisser tenter par l'éternelle damnation
Du renoncement, cette chose frustrante
Mais qui au moins ne te laissera pas dans l'attente
De la mort, seule valable punition
Au péché d'une fausse réponse (Mais ça serait vraiment très con.)
-... Vas-y, pose ta question, qu'on en finisse.
-Cette énigme sera beaucoup plus petite.
C'est celle que ce satané Oedipe
A résolu ce jour maudit il y a bien longtemps.
Dis-moi donc, oui dis-moi, Prince Charmant,
Qui donc à ton humble avis,
Dispose de quatre pattes le matin, deux pattes le midi,
Et a enfin trois pattes le soir ? Le sais-tu ?
J'attends ta réponse, Prince, mais attention.
Si tu n'arrives pas à répondre à la question,
Eh bien ça va être très simple : Je te tue.


Dernière édition par Gold le Ven 10 Sep 2010 - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 10 Sep 2010 - 18:43

J'ai réfléchi. Je ne connaissais pas cette énigme, mais elle ne me semblait pas bien compliquée à première vue.
Voyons voir, il est question de pieds. Une chaise ? Chaise qui a quatre pieds à la base, qui n'en a plus que deux si l'on se balance, et qui finit avec trois pieds, l'un des quatre s'étant cassé ?
Cette théorie étant un peu trop bancale, j'ai réfléchi davantage. Et puis, j'ai eu un éclair de lucidité. La journée détaillée dans l'énigme n'est pas une fin en soi, il fallait que je voie ça sur l'espace d'une vie !

-Ben, c'est l'Homme, évidemment. Le matin représente l'aube de sa vie, le midi l'âge adulte et le soir sa vieillesse. Mais bon, de nos jours, les vieux sont en assez grande forme pour pouvoir se passer de canne, donc bon.
-Cette réponse est juste, Prince Charmant.
J'en aurais pâti fut un temps,
Mais depuis lors j'ai parfaitement compris
Que je ne pouvais pas en vouloir à ceux qui répondaient bien.
Et je dois bien l'ajouter : Bien m'en a pris.
Si je devais me suicider après chaque pèlerin
Ayant déjoué mes ruses, ayant déjoué mes pièges,
Je ne serais plus là pour mes chères questions poser
Et ce serait un sacré sacrilège !
Du reste Prince, il me reste une énigme à délivrer,
Alors dis-moi Charmant, si tu es prêt à l'écouter.
Bien entendu tu peux toujours reculer
Mais ce serait un peu dommage arrivé aussi loin.
J'attends ton avis ! Allez, de l'entrain !
-Ben vas-y, pose ta putain d'énigme !
-Très bien, Prince, ton choix est scellé désormais.
Si tu échoues à cette énigme, dans les limbes tu disparaîtras
Et je dois te dire que non, il n'y a pas de "mais",
C'est ainsi que ça doit se faire, c'est ainsi que ça se fera.
En attendant voilà le mystère ultime
Celui qui est destiné à te plonger dans les abîmes.
Comme je te l'ai dit plus tôt,
Le chiffre trois est ici le maître mot.
Trois épreuves divisées par trois
Trois énigmes de surcroît
Posées par ton cher serviteur,
Ce Sphinx que tu juges certainement de malheur.
La troisième énigme se base sur ce numéro,
J'espère donc que tu es prêt à plier le dos
Devant ma question mathématique !
Alors Prince, es-tu l'authentique ?
Celui qui saura résoudre ma dernière question ?
C'est ce que nous allons voir, mais tu as intérêt à avoir bon.
-Abrège.
-Connais-tu l'histoire du fou qui repeint son plafond ?
-Euh. Je quoi.
-Connais-tu, disais-je, l'histoire du fou qui repeint son plafond ?
C'est une histoire comique, même si ses personnages sont cons.
Un second fou arrive pour retirer l'échelle ou se tient le premier,
C'est donc pour cela qu'il conseille à l'intéressé
De s'accrocher de préférence à son pinceau.
Tu reconnaîtras que ce comportement est sot.
Maintenant Prince, voilà ma question :
Dans tout ce que je t'ai dit il y a incohérence.
Trouve donc pourquoi, ce serait bon
Avant que je ne commette ma sentence.
-Euh. Mais. Mais y a pas le chiffre trois dans cette énigme, putain.

Le Sphinx a disparu. Sa voix s'est faite entendre.

-Mon énigme était certes simple, Charmant,
Mais tu as très bien joué, sincèrement.
C'est pourquoi je te laisse le passage,
Mais rappelle-toi de mon adage :
Ici tout va par trois.
Voici donc un dernier conseil, prépare-toi,
Car l'ultime épreuve t'attend,
Celle qui devrait en finir avec tes tourments.

J'ai continué ma route. Et je suis arrivé devant un mur. Sur ce mur, un espèce de damier. J'ai touché l'une des cases. Un cercle est apparu. Sur une autre case, une croix s'est matérialisée.
Ah okay, on me fait jouer à un vulgaire morpion. Du temps de ma jeunesse j'étais imbattable, donc là je vais passer ça sans aucun problème.
J'ai joué. J'ai gagné. Normal. Le mur s'est soulevé. Il y avait un deuxième mur. Qu'en déduire ? Oh, sûrement qu'il y en avait trois. Cette fois, le jeu proposé était un jeu de bataille navale. La partie s'est avérée beaucoup plus corsée que sur le morpion, et j'ai eu toutes les peines du monde à en finir avec ce putain de jeu. Tout ça pour arriver au troisième et dernier mur.
Cette fois, ce n'était pas un jeu. Le mur était immense. Et il y avait des espèce de piquets plantés dessus. Je devais vraisemblablement l'escalader. Il allait y avoir du sport.

-Prépare-toi, Vorpaline.
-Ma foi, en tant qu'épée, je risque moins que toi, mon Prince, c'est donc plutôt pour toi que je m'inquiète.
-Humpf, merci pour la considération. De toutes façons, maintenant qu'on en est là, on ne peut plus reculer.

Joignant le geste à la parole, je me suis retourné. Le mur précédent était revenu en place. Je n'avais vraiment plus le choix. J'ai donc escaladé, péniblement, ce grand mur. Au milieu du trajet il y avait une corniche. Je m'y suis arrêté, totalement éreinté. Et c'est là que j'ai remarqué un panneau. "Raccourci vers chez le mage". Oh. Si ça me permettait de ne pas avoir à monter la suite... J'ai poursuivi en passant par ce fameux raccourci. J'ai donc traversé une grotte. Là je pense que vous vous attendez à un putain d'élément perturbateur de mes deux, mais en fait non, je suis vraiment arrivé devant chez le mage. Soulagement.

J'ai frappé à la porte, en retenant ma respiration. Elle s'est ouverte.

-Bonjour, Prince. Je t'attendais.
-... MADEMOISELLE VAUDOU ?!?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 10 Sep 2010 - 21:16

Gold a écrit:

Voyons voir, il est question de pieds. Une chaise ? Chaise qui a quatre pieds à la base, qui n'en a plus que deux si l'on se balance, et qui finit avec trois pieds, l'un des quatre s'étant cassé ?
Cette théorie étant un peu trop bancale[...]

C'est le cas de le dire, ah ah. x)

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Sam 11 Sep 2010 - 18:36

-Oui, Prince. C'est moi. Mademoiselle Vaudou. La personne que tu dois rencontrer depuis le début de ton périple.
-Mais... Mais pourquoi ne pas me l'avoir dit plus tôt ?
-Tu ne m'as jamais rien demandé sur ce sujet.
-Oh.
-Et de toutes façons il FALLAIT que tu viennes ici. Pour deux raisons. D'une part pour affronter les épreuves placées devant mon domaine. Tu les as passées haut la main, et je t'en félicite. D'autre part, parce que ICI je dispose de mon plein potentiel de magie vaudou. Cela me permettra de t'indiquer avec précision la route que tu devras prendre pour trouver le trésor, Prince Charmant.
-Bon, alors, c'est quoi, la putain de route ?
-Eh bien... Viens, installe toi. Je vais la tracer dans ton esprit.

Je me suis assis. La chamane a pris mes mains dans les siennes.

-Ferme les yeux, Prince.

Je me suis exécuté. Instantanément, je me retrouvais en dehors de la Forêt de l'Oubli Éternel.

-Quand nous aurons fini notre entrevue, je te renverrai avec ton cheval de l'autre côté de la Forêt. Tu devras ensuite parcourir un voyage en plusieurs étapes. Je te laisse deviner combien.
-Trois ?
-Oui. Trois. Trois est le chiffre magique, celui qui te permettra de déverrouiller tes souvenirs les plus enfouis. Celui qui te permettra de changer d'identité. Ce qui commence par trois doit finir par trois.
La première étape de ton voyage, Prince, est une étape aquatique. Tu vas te rendre au Port Sinay et y affréter un bateau.

Instantanément, elle a fait traverser à mon esprit le chemin vers le port. Il y avait une épaisse forêt sur le chemin, il me faudrait donc la franchir. Et puis elle m'a fait traverser l'océan en continuant à parler.

-Pour trouver le Trésor, tu auras besoin de deux Clés. La première Clé est dans un coffre sous-marin. Il te faudra trouver un moyen de plonger. Pour la localisation exacte de la Clé, je puis sans problème aucun te la fournir, mon cher Charmant. Je suis également en mesure de te donner la seconde, d'ailleurs, mais ça c'est la deuxième étape de ton voyage.
La deuxième étape, Prince, nécessitera de retourner en arrière. En effet, la seconde Clé se trouve dans le Bois aux Cookies Mystiques. Cependant pour la trouver, tu auras besoin de Poudre Vaudou. Tu retourneras dans ma tente, et tu la chercheras dans les tiroirs. Puis tu la saupoudreras dans les airs. Elle t'indiquera à coup sûr le chemin vers un arbre millénaire.

Pendant qu'elle parlait, les images ont continué de défiler dans ma tête.

-La Poudre indique la direction. Ce sera ensuite à toi qu'incombera la découverte de la Clé, cachée au creux de l'arbre millénaire, et jamais souillée par la main de quiconque depuis qu'on l'y a déposée.
Avec tes deux clés, tu iras à l'Est extrême. L'Est, réputé pour ses hautes cîmes. L'Est, où il neige nuit et jour sans interruption. Quand tu y seras, viens me retrouver dans ma cabane sur place. J'y serai, et t'indiquerai le chemin à suivre.

J'ai rouvert les yeux. Elle avait l'air épuisé d'avoir tant parlé.

-Euh, ça va ?
-Ne t'inquiète donc pas pour moi. Tiens, prends ce papier. Il résume mes instructions. Tu en auras besoin. Et si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à m'appeler.
-Comment je fais ça ?
-Prends ce coquillage magique. Tu le mettras contre ton oreille et tu prononceras l'incantation écrite sur mon papier. Ah oui, si je ne suis pas en mesure de répondre et que le Sphinx ne répond pas à ma place, tu pourras me laisser un message, je te recontacterai.
-Très bien, merci.

La magicienne m'a fait sortir de la Forêt. J'ai retrouvé Eudes-Hubert et, ensemble, nous sommes repartis pour ma noble mission.


Dernière édition par Gold le Dim 12 Sep 2010 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Sam 11 Sep 2010 - 18:43

Sympa ^^!
Par contre c'est étonnant qu'il n'y ait que deux clés j'aurais pensé qu'il y en aurais trois ahdé
Revenir en haut Aller en bas
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Dim 12 Sep 2010 - 10:34

kenji endo a écrit:
Sympa ^^!
Par contre c'est étonnant qu'il n'y ait que deux clés j'aurais pensé qu'il y en aurais trois ahdé

Moi aussi. ahdé

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Lun 13 Sep 2010 - 17:57

Le Port Sinay. Voilà ma destination. Avant d'y arriver, il me faudrait traverser un village, une épaisse forêt, encore un village, puis un chemin dégagé. Sur le papier c'était simple. D'ailleurs je suis arrivé sans encombre au premier village. Je m'y suis restauré, et j'ai passé une nuit de qualité. Et puis le lendemain matin, je suis allé quérir une boutique de meilleur goût que celle où j'ai récupéré Vorpaline, histoire d'acheter à manger pour la route. Le sandwich au thon était mangé depuis bien longtemps mais bon, il était infect.
Bref ça tombait bien, il y avait justement un marché. Je pourrais trouver sans problème aucun de quoi me préparer un solide pique-nique quand je serai dans la forêt. C'est toujours bien.
J'ai acheté du pain et de la viande, que j'ai ensuite fait entreposer dans un étui magique. Les joies de la magie : Un pique-nique devient très vite vraiment pas encombrant. Mais bon, comme c'est vraiment onéreux et limité, je n'ai pas pu prendre plus d'un pique-nique. J'espère que mon trajet à travers la forêt ne durera pas trop longtemps.

-Eudes-Hubert, en avant ! Vers la Forêt !
-Okay chef.

Et puis on s'est enfoncés dans la forêt. Au bout d'un moment on ne voyait plus l'horizon ni devant ni derrière. Je me suis dit que tant que l'on continuerait tout droit, de problème, il n'y en aurait aucun. C'est ce moment qu'a choisi une vieille connaissance pour surgir devant moi.

-HAHA ! Comme on se retrouve !!
-Euh... T'es qui, déjà ?
-Mais enfin ! Je suis PAUPAUL DES BOIS !
-Ah oui. L'autre gland, là.
-Un peu de respect, mon brave, car cette fois tu ne t'en sortiras pas si facilement !!
-Ah oui ?
-Hé. Les conditions sont différentes. Cette fois, j'ai du soutien !
-Ha, laisse-moi rire.
-Pourtant c'est vrai.

Une autre voix s'est faite entendre.
-Il a raison. Car à deux, nous triompherons !

Prince : Ah. Monsieur Masque. Pourquoi ça m'étonne pas que les glandus se regroupent.
Monsieur Masque : Mon intelligence et mon charisme alliés à l'esprit tactique et au sens du terrain de mon collègue vont venir à bout de vous, Prince Charmant !
Paupaul des Bois : Aboule la monnaie, fissa, on n'a pas que ça à foutre.
Prince : Vous allez rire. Avant d'entrer dans la forêt, j'ai déposé toutes mes pièces sonnantes et trébuchantes à la banque.
Monsieur Masque : Diable !
Paupaul des Bois : On fait quoi, collègue ? On n'a jamais prévu ce cas de figure !
Monsieur Masque : Oh, ce n'est pas bien grave, mon cher Paupaul. Nous allons juste nous contenter de son épée, de son cheval et de ses bijoux. Ça devrait bien se revendre.
Paupaul des Bois : D'accord ! Bon, Prince, t'as entendu, file nous tes affaires, c'est un ordre !
Prince : Dîtes les mecs, vous êtes gentils, mais euh. J'ai un cheval et une épée. Vous vous êtes des piétons sans arme. Cette attaque est ridicule.
Paupaul des Bois : Ouais mais on est deux et toi t'es SEUL.
Prince : Et ?
Monsieur Masque : Tu ne peux présentement pas passer, et si tu nous contournes, tu vas te perdre dans l'immense dédale de cette forêt. Tu sais, elle a une sinistre réputation. Quand on n'utilise pas son chemin principal, on ne sort JAMAIS.
Prince : Eh bien vous allez GENTIMENT me laisser passer. J'ai pas que ça à foutre. Tenez, dédommagez-vous avec ça.

J'ai sorti mon petit porte-monnaie et je leur ai lancé deux pièces en bronze. Sur le coup ça les a tellement interloqués que j'ai pu passer. Je me demande s'ils ont fini par saisir la provocation.
Ma traversée de la Forêt pourrait se résumer à cette seule rencontre, malheureusement au beau milieu je suis tombé dans un trou. Sur le choc j'ai été assommé. Quand je me suis réveillé j'étais dans une cage, sans Eudes-Hubert, sans Vorpaline. La cage en elle-même était suspendue dans les airs par un contrepoids en dessous. Jusqu'à ce moment, je n'avais encore jamais été à ce point dans la merde.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Lun 13 Sep 2010 - 21:16

Gold a écrit:
Jusqu'à ce moment, je n'avais encore jamais été à ce point dans la merde.
C'est dire à quel point il est dans la merde....
Sinon très bon Gold ! j'adore Paupaul des bois. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mer 15 Sep 2010 - 2:51

J'avais été visiblement fouillé et je n'avais plus guère que mes habits. Cependant, un couteau avait échappé à l'attention de mes vigiles. Je l'ai sorti et j'ai entrepris de couper la corde du contrepoids.
... Je n'avais pas calculé la hauteur. La cage est tombé de tellement haut que j'ai touché le plafond pendant quelques secondes avant de m'écraser lamentablement. J'ai heureusement pu me relever rapidement, sonné mais en forme, et constater que non seulement j'avais atterri sur du foin (Qui avait amorti la chute), mais en plus la cage s'était brisée sous le choc. Ha ha. Un si petit couteau pour une si grande chute.
Je me trouvais présentement devant une hutte. Sa porte s'est ouverte. Un être court sur pattes a levé les yeux vers moi. Et puis il est reparti en courant, en gesticulant et en hurlant. J'ai plus ou moins eu l'impression qu'en fait je faisais peur à la faune locale. Mais alors pourquoi avais-je été piégé et enfermé dans cette cage en hauteur ? Je suis entré dans la hutte d'où sortait le petit bonhomme. C'est là que j'ai vu une nuée d'autres petits bonshommes. Ils étaient tous à genoux sur un tapis. Celui qui semblait être leur chef s'est levé et est venu vers moi. Il a tendu son bras et m'a désigné.

-Toi.
-Moi ?
-Oui. Toi. Comment toi sortir cage ?

J'ai réfléchi. J'étais en présence d'une peuplade extrêmement primitive. Je pouvais peut-être en tirer parti.

-Moi grand mage. Moi avoir ouvert cage et volé comme oiseau.

Stupeur dans les yeux du chef. Mais il ne s'est pas laissé démonter par si peu.

-Toi prouver moi toi grand mage. Si toi réussir, toi partir. Si toi pas réussir, toi mourir.

J'ai réfléchi encore plus vite. Et là j'ai eu l'illumination.

-Moi avoir jeté sort sur cheval et sur épée. Cheval et épée parler.
-Ça impossible. Toi mentir.
-Amenez le cheval et l'épée, vous verrez par vous-même.
-Moi pas comprendre ce que toi dire.
-Ah, vous n'aimez pas quand je fais des phrases complètes ? Mais vous êtes vraiment des attardés !
-Ah ! Toi grand mage ! Moi voir que toi utiliser formules magique ! Toi pas faire de mal à nous ! Nous gentils !
-Hahaha, vous paniquez hein, vous n'aimez pas quand le phrasé utilisé est trop... Verbieux !
-Ça puissante magie. Moi peur.

Je suis sorti de la hutte. On me craignait. Je me suis dirigé sans encombre vers l'endroit où ils avaient laissé toutes mes affaires, Eudes-Hubert compris. Je suis monté à cheval.

-Allez Eudes-Hubert, hue !
-Oh, du calme, patron, on n'est pas pressé, il fait bon par ici.
-C'est quoi cette soudaine rébellion là ? Je suis ton propriétaire, tu dois m'obéir !
-Vous avez raison, je vous prie de m'excuser. Je crois que les aborigènes m'ont nourri avec de la drogue.

Alors ça, c'était VRAIMENT inadmissible. Toutefois je ne tenais pas à m'en prendre à ces indigènes, j'étais sur leur territoire, ce n'aurait pas été immensément correct. J'ai donc continué mon trajet sur le dos d'Eudes-Hubert. Mais... Plus difficilement.
Nous avons fini par sortir de la Forêt beaucoup plus facilement que ce que les deux autres ahuris avaient annoncé, et ce malgré l'éloignement du sentier normal. Dans le village tout proche, nous pourrions mieux reprendre nos forces que jusqu'à ce moment. Je savais pourtant au fond de moi que je n'en avais pas encore fini avec cette forêt...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Mer 15 Sep 2010 - 7:44

Gold a écrit:
-Allez Eudes-Hubert, hue !
-Oh, du calme, patron, on n'est pas pressé, il fait bon par ici.
-C'est quoi cette soudaine rébellion là ? Je suis ton propriétaire, tu dois m'obéir !
-Vous avez raison, je vous prie de m'excuser. Je crois que les aborigènes m'ont nourri avec de la drogue.

xDD

C'est moi ou le prince est moins grossier qu'avant ?

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 15 Oct 2010 - 1:26

Diday, plombier Arménien, n’avait pas eu une enfance facile. Il devait faire face constamment aux disputes entre sa mère alcoolique et son père qui le battait. Son seul ami dans la maisonnée était Kipiti, sa fidèle peluche, un lion albinos qui ne le quittait pas depuis sa naissance.
Il s’était retrouvé en France –toujours flanqué de Kipiti – à l’âge de 22 ans, sa formation de plombier en poche, et était parti en quête de tuyauteries à réparer. Au début ça n’avait pas été facile de se faire comprendre, mais il avait fini par comprendre suffisamment de rudiments de la langue pour se débrouiller relativement bien.
Notre histoire débute par une belle journée ensoleillée dans un zoo. Les animaux s’étaient rassemblés et sont allés voir le directeur.
« Ça suffit comme ça ! », s’était écrié Jo le Lapin, « Nous avons des REVENDICATIONS ! »
Le directeur avait fini par sortir ; ce vacarme ne lui convenait guère.
« Bon, ça suffit, j’ai eu une nuit plutôt chargée, alors laissez-moi me reposer, maintenant ! »
« Hors de question », rétorqua le lapin, « ce n’est pas comme ça que nos putains de problèmes vont se résoudre ! »
« Bon okay, je veux bien vous écouter. Mais ensuite vous retournez dans vos enclos, okay ? Sinon je vais me fâcher très fort, et vous savez ce qui se passe quand je me fâche très fort. »
La plupart des animaux rassemblés prirent peur. Sauf Jo. C’était un leader, et il avait bien l’intention de le confirmer.
« Eh bien voilà. Depuis quelques jours, nous ne sommes plus convenablement desservis en eau. Cette situation est scandaleuse, et nous exigeons des dédommagements, voire le renvoi des personnes responsables ! »
« Ah, ce n’est que ça ! », répondit le directeur, soulagé. Visiblement il s’attendait à pire. « Ne vous en faîtes pas, je m’en occupe. Je vais appeler un plombier ! »
C’était ainsi que Diday, fier plombier Arménien, et Kipiti, fière peluche Arménienne, allaient se retrouver happés dans une aventure dépassant l’entendement.

Le téléphone sonna chez Diday. Il décrocha, et, de son Français incertain, lança un tonitruant :
« Allô ? Diday écoute ! »
« Bonjour. Je cherche un plombier. Vous êtes disponible ? »
Diday réfléchit. Il consulta son carnet de rendez-vous. Rien de prévu aujourd’hui. D’habitude c’était toujours plein à craquer. Bah, peu importe. Il prit Kipiti, alla dans son véhicule et démarra, oubliant par la même occasion qu’il faisait ainsi sauter son jour de congé.
Il arriva au zoo, se gara, et se dirigea directement vers le bureau du directeur.
« Ah, je suis bien aise de vous voir ! », dit celui-ci. « Figurez-vous que nos animaux ne sont plus correctement desservis en eau ! »
Diday répondit : « Pas de problème ! » et alla directement aux canalisations. Là, il vit un lapin. Il n’y aurait pas fait attention si le lapin ne s’était pas adressé à lui.
« Alors c’est vous le putain de plombier ? Gaffe, j’vous ai à l’œil. Vous avez intérêt à bien faire vot’ boulot, sinon… »
Diday finit par comprendre qu’on l’insultait. Il prit le lapin par les oreilles.
« Sinon quoi ? »
« Sinon euh… Sinon euh… »
Le lapin lui mit les doigts dans les yeux et détala.
« Grmbl. »
Diday se remit au travail
« Tu te rends compte, Kipiti ? Diday se fait agresser par des lapins, maintenant. »
« Apprends à utiliser la première personne du singulier et on en reparlera. »
« Kipiti… Tu… Tu parles ? Diday savait pas ! Pourquoi tu l’as caché à Diday ! »
« T’emballes pas, ce zoo est une Arche Magique dans laquelle certains animaux et objets peuvent obtenir le don de la parole. Quand on aura fini aussi, je redeviendrais aussi stupide que d’habitude. Malheureusement. J’aimerais tellement t’aider à améliorer ta maîtrise de la langue, mon pauvre ami. »
Non seulement Diday était estomaqué, mais il n’avait pas tout compris au phrasé plutôt prolifique de son compagnon. Il décida de retourner à du concret, et en l’occurrence de s’occuper de ses tuyaux, dans la joie, la bonne humeur et les maux de tête.
Avait-on oublié de le mentionner ? Suite à son enfance tourmentée, Diday avait régulièrement d’affreux maux de tête, qui rendaient son travail assez irrégulier. Malheureusement (ou heureusement, ça dépend du point de vue), ça ne l’empêchait pas d’avoir des clients.
Il prit son marteau pour taper sur une tuyauterie qui semblait nécessiter ce traitement de force et tapa. C’est ce moment que choisit Jo pour revenir et lui botter l’arrière-train. Alors, Diday manqua le tuyau. Il se cogna le doigt et fit un trou dans le mur.
Il se retourna et avisa le responsable de son malheur, qu’il prit de nouveau par les oreilles, mais c’était déjà trop tard. En loupant le tuyau, Diday avait fait, comme nous le mentionnions plus tôt, un trou dans le mur. Seulement… Ce mur était un passage vers un autre monde. C’est dire à quel point Diday était mal barré.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 15 Oct 2010 - 9:17

Gold a écrit:

« Sinon quoi ? »
« Sinon euh… Sinon euh… »
Le lapin lui mit les doigts dans les yeux et détala.
x)
Très sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Dim 24 Oct 2010 - 17:11

C'est tout à fait princièrement que je me suis rendu au port où je devais me trouver un bateau. J'y ai vu un homme.

-Hé, toi, le gueux. Où pourrais-je affréter un navire ?
-Pour votre gouverne, jeune impertinent, je ne suis pas un gueux. Je suis Jacques-André-Philippe-Blaise-Norbert Du Castel Saint Francis-Des-Landes.
-Ta gueule, minable, tu parles au Prince Charmant.
-Oh euh Votre Majesté euh désolé euh je suis confus...
-On s'en fout, dis-moi juste où je pourrais affréter un navire.
-Euh dans le bar là-bas y a des capitaines qui pourraient vous renseigner...
-Très bien, merci.

Je me suis rendu dans ce fameux bar, laissant Eudes-Hubert dans une écurie quelconque.

-SALUT LA COMPAGNIE.
-Gné ?
-Je suis en quête d'un capitaine pour affréter un navire pour une noble mission !

Un homme s'est avancé vers moi. Son visage était taillé par les années, donc il devait avoir de l'expérience.

-Eh bien si tu peux payer, je suis tout à fait disponible.
-Payer ne m'est aucunement compliqué, voyons.
-Très bien. Mon bateau est le Ulfrid 3, tu peux me rejoindre au port quand tu veux, je t'attends.

Sur ces mots, l'homme est parti.
Alors que j'allais partir également, j'ai entendu un bruit louche au fond du bar.

*BADABOUM*

Je me suis approché.

-Hum ?
-Où est Diday ? Diday veut savoir !
-Et vous êtes ?

Une peluche grotesque a pris la parole.

-C'est Diday. Un plombier Arménien. Je m'appelle Kipiti. Enchanté.
-C'est quoi un Arménien ?
-Ah génial.

Un lapin chelou venait de s'extraire de la masse que formait Diday.

Joe : Les mecs, vous avez ouvert un portail vers un endroit BIZARRE. On fait quoi ?
Kipiti : Ah mais j'y suis pour rien !
Diday : Diday comprend rien ! Diday comprend rien !
Prince : Bon...

Je suis parti du bar, ça me faisait mal à la tête. C'est là qu'on m'a interpellé. C'était le lapin.

-Attendez !
-Quoi.
-Maintenant que je suis ici, j'aimerais explorer cet endroit ! Et je pense que vous pouvez me servir de guide !
-Et pourquoi moi ?
-Euh je sais pas, mais vous avez l'air moins con que les autres attardés.

Un instant mon ego a été flatté.

-Non mais si tu veux explorer le pays vas-y tout seul hein, j'ai pas besoin de m'encombrer de boulets supplémentaires.
-Mais... Mais... Mais !
-Sur ce va te faire foutre, une noble quête m'attend.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Dim 24 Oct 2010 - 19:15

Gold a écrit:

-Et pourquoi moi ?
-Euh je sais pas, mais vous avez l'air moins con que les autres attardés.

Un instant mon ego a été flatté.
Magnifique x) !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 29 Oct 2010 - 20:04

Je suis arrivé au Ulfrid 3. Putain, c'était miteux. J'aurais jamais dû accepter ce marché en fait. J'ai regardé les autres bateaux du port... Okay j'ai rien dit, l'Ulfrid 3 est le meilleur.
Je suis monté et j'ai avisé le Capitaine.

-Alors moussaillon, où est-ce que je t'emmène !

Il m'a mis une carte sous le nez. J'ai à peine eu le temps de comprendre comment elle marchait qu'elle s'est envolée. Le capitaine a pris un teint blême.

-Je... JE NE PEUX PAS NAVIGUER SANS CARTE !! Il faut la RETROUVER !!!
-Euh...
-Vous ne comprenez pas ? Je. Ne. Peux. Pas. Retrouvez cette carte, ou achetez-en une autre, je sais pas, en tout cas je suis même prêt à vous faire un rabais de 20% sur le prix que je vous aurais fait payer !
-Très bien, je vais voir ce que je peux faire.

Je n'avais pas envie de m'énerver sur ce pauvre homme, il était suffisamment paniqué comme ça... Et j'avais encore besoin de lui.
Je suis donc retourné dans la ville en grommelant. Putain, connard, n'empêche.
Et c'est là que j'ai revu Joe... Qui avait la carte en main.

-Je viens avec toi ou je déchire la carte. À toi de choisir.
-Je m'en fous, je peux certainement trouver d'autres cartes en magasin.
-Tu crois vraiment ?... On est Dimanche.
-SACREBLEU.
-Bon, j'en déduis que ma présence n'est pas acceptée... Alors okay.

Et c'est là que le lapin a déchiré la carte. J'ai voulu l'attraper mais il a été trop rapide, le saligaud. J'ai ramassé la carte.

-... Bon, je vais devoir résoudre ce puzzle, parce qu'un VRAI Prince ne laisse AUCUN puzzle non résolu.

J'ai alors recollé la carte, en pestant contre ce CONNARD de lapin. Finalement j'ai réussi, mais le soir tombait déjà. Je suis retourné au bateau où j'ai revu le capitaine.

-Ah, merci pour la carte, moussaillon ! Cela dit on ne va pas partir maintenant, il fait trop sombre... Indique moi par une croix l'endroit où tu désires te rendre, nous irons demain aux aurores si tu le veux bien !
-Très bien, j'accepte.

J'ai fait une croix sur la carte en rageant encore plus... Le lendemain j'aurais trouvé une boutique, bordel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Arty Zayox
Admin zombi cyborg
avatar

Nombre de messages : 5516
Age : 33
Localisation : continent de Valm
Date d'inscription : 18/04/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
44/44  (44/44)
Énergie Astrale:
10/10  (10/10)
Argent: 170

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 29 Oct 2010 - 20:39

Gold a écrit:
Je suis arrivé au Ulfrid 3. Putain, c'était miteux. J'aurais jamais dû accepter ce marché en fait. J'ai regardé les autres bateaux du port... Okay j'ai rien dit, l'Ulfrid 3 est le meilleur.

ahdé
Gold a écrit:

-Je viens avec toi ou je déchire la carte. À toi de choisir.
-Je m'en fous, je peux certainement trouver d'autres cartes en magasin.
-Tu crois vraiment ?... On est Dimanche.
-SACREBLEU.

xDDDD

_________________
Person Of Interest Fan:
 

Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10940
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   Ven 29 Oct 2010 - 21:04

Oh punaise, ça faisait longtemps que j'avais pas lu !
Mais c'est très intéressant tout ça ! :D
Drole, entrainant, sympathique, j'aime ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Aventures d'un Prince Ordinaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Aventures d'un Prince Ordinaire
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Studio Joseph :: Maison du Studio 2 :: Sous la boîte en carton de Myriam Scuttlebutt-
Sauter vers: