Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Vestiges d'une gloire déchue"

Aller en bas 
AuteurMessage
Saul Hudson
Chocolate Saïbaman
avatar

Nombre de messages : 5029
Age : 25
Localisation : Wammy's House
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: "Vestiges d'une gloire déchue"   Dim 5 Sep 2010 - 19:11

Prologue :

La tête rabattue sous sa robe miteuse, Khalid scrutait d'un regard inquisiteur et désireux les passants qui déambulaient d'un air nonchalant dans les rues de l'Arche du Lion. Ayant sombré dans les affres de la mendicité depuis un nombre titanesque de mois, il avait été contraint de ranger sa fierté afin de s'octroyer le pouvoir de survivre dans une vie où la précarité et la misère le punissaient pour toutes les ignominies qu'il avait pu commettre dans son existence éphémère et insignifiante.

Son visage au teint halé se hérissa d'un rictus de colère, quelle humiliation ! Lui qui jouissait, auparavant, d'une vie luxueuse et opulente, était contraint de mendier pour assurer sa survie. Pourquoi avait-il connu un sort aussi cruel ? Pourquoi le plan qu'il avait élaboré avec soin et méticulosité avait-il été destiné à perdurer uniquement dans le royaume chimérique de l'onirique ? Non, c'était injuste... il aurait dû connaître un succès grandiose et gargantuesque. Il avait tout prévu, tout planifié jusqu'au moindre petit détail insignifiant, avait fait fi de ces sentiments dérisoires qui n'avaient que pour seule destinée d'entacher la réussite d'une entreprise, et n'avait pas hésité à souiller ses mains de sang pour s'abreuver des feux de la gloire et de la réussite. Mais le destin en avait décidé tout autrement, hélas... Il avait fini par comprendre que, aussi audacieux étaient-ils, les plans qu'il avait mis en œuvre ne pouvaient jamais se dérouler comme il le souhaitait, et qu'un seul détail anodin pouvait suffire pour chambouler toute une vie. Il en avait malheureusement fait les frais, il y a trois maudites années...

« Cette idiote... si seulement elle n'avait pas eu l'opportunité et la bêtise de se mettre en travers de ma route... » murmura-t-il en crispant avec rage, ses mains noircies par la crasse.

D'un geste vif il se leva, secouant avec entrain la tête afin de se libérer de l'emprise des brumes qui lui susurraient d'une voix cristalline et mielleuse de se délecter encore un bon moment de la délicieuse étreinte de Morphée, mais il en avait plus qu'assez, c'en était trop ! Il ne pouvait plus continuer de mener sa vie dans une telle déchéance, son orgueil démesuré ne pouvait plus le tolérer. Après quelques minutes à dévaler les alentours avec lassitude, il entendit par le plus grand contraignant des hasards, s'élever telle une monotone mélopée, les messes-basses des passants qui le jaugeaient d'un regard narquois et hautain.

« Tu as vu ce pauvre homme ? fit une jeune femme à son mari, tout en observant le clochard d'un regard oscillant entre la pitié et la compassion. Il n'a donc pas les moyens de se vêtir d'une manière décente et respectable ?
- Ignore-le ! coupa sèchement un homme, faisant office d'époux. Ça se voit très bien qu'il n'est pas d'ici, si jamais tu fais l'erreur de t'enticher de lui, il n'hésitera pas à attendre le moment le plus opportun pour te dépouiller lâchement. »

Son visage grimaça de plus belle, comment ces vermines décérébrées pouvaient-elles avoir le toupet de le regarder de haut ? Oh, comme il désirait tant leur vociférer en pleine face ce qu'il pensait de leur prétendue supériorité. Oh, comme il désirait tant les inonder de sarcasmes et de médisances pour l'affront impardonnable qu'ils venaient de faire avec la plus grande insolence, mais il ne pouvait pas... Céder à l'ivresse de la colère ne l'aurait que discrédité encore plus aux yeux de ces imbéciles, et il n'en avait guère besoin. Alors il s'efforça de rester stoïque comme à son accoutumée, ressassant avec amertume les évènements qui avaient détruit sa vie et l'avaient forcé à emprunter le chemin tortueux et miséreux de la décadence.

« Il suffit d'une seule anicroche, pour que votre vie soit bouleversée à jamais... » maugréa-t-il une nouvelle fois pour lui-même, avant de laisser son esprit s'enivrer des méandres brumeux des souvenirs ancrés profondément en son être.
Revenir en haut Aller en bas
kenji endo
Ken gît sur Endor
avatar

Nombre de messages : 4149
Age : 23
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 11/12/2008

MessageSujet: Re: "Vestiges d'une gloire déchue"   Dim 5 Sep 2010 - 19:16

Pas mal du tout! J'attends la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hurricane
F*cking fangirl sh*t
avatar

Nombre de messages : 7680
Age : 26
Localisation : In mah bukkit
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: "Vestiges d'une gloire déchue"   Dim 5 Sep 2010 - 21:37

Hohohoho... Voilà un début très intéressant, j'ai hâte de lire la suite ahdé
Revenir en haut Aller en bas
Nax
Nax Six Coups
avatar

Nombre de messages : 817
Age : 29
Localisation : Lamaland
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: "Vestiges d'une gloire déchue"   Dim 5 Sep 2010 - 21:43

La mise en bouche est alléchante, en espérant que la suite sera des plus exquise x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Vestiges d'une gloire déchue"   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Vestiges d'une gloire déchue"
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Studio Joseph :: Maison du Studio 2 :: Sous la boîte en carton de Myriam Scuttlebutt-
Sauter vers: