Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Yumi-Hime
Préposée au fic
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?   Sam 25 Sep 2010 - 23:59

Chapitre 1 : Le premier baiser : une erreur ?


    Bonjour à toutes et à tous, je m'appelle Kinitchi Yösu et j'étais lycéen quand tout à commencé. J'étais en Terminale et comme la plupart des adolescents de mon âge, je m'étais fais une bande de bons copains que j'avais rencontré dans l'établissement.
    C'était l'heure de la récréation et nous nous étions retrouvés dans le hall. Nous n'étions que des garçons puisque nous étions dans un établissement spécialisé pour garçons. La discipline était de rigueur et nous devions porter une « tenue correcte », dans l'enceinte de l'établissement.
    Pour la petite information, mon meilleur ami s'appeler Tokami Hirao et était dans la même classe que moi, ce qui était une chance puisque je n'arrivais pas à m'intégrer dans ma classe. Donc, nous faisions nos travaux en duo et nous les faisions de de notre mieux.
    Cependant, ce fut pendant cette récréation que tout a basculé et que ma vie à prit un tournant à 360°. Tokami et moi étions entrain de discuter avec des gars de la classe, quand un type m'interpella :

    « Dis Kini ! Ça te dirais un petit pari d'ami ?
    -D'accord dis toujours ! »

    Le pari était tellement simple que j'étais sûr de le remporter, malheureusement, ma trop grande confiance en moi m'a fait faux bond résultat : j'avais perdu le pari en beauté. Le type, fier de lui, me fis remarquer que je devais remplir mon gage.
    Heureusement, j'étais bon joueur et bon perdant donc cela ne m'avais posé aucun problème. Cependant, je ne m'imaginais pas que le gage serait, pour moi, d'embrasser Tokami, mon meilleur ami.
    Lorsque le type -qui était un ami proche même s'il n'était pas aussi proche que Tokami et qui s'appelait Hinuri Ozawa- m'appris le contenu du gage, j'avais explosé :

    « Hinu mais ça va pas ? Je ne suis pas gay !
    -Euh...Tu pourrais quand même me demander mon avis non ?
    -Allez rien qu'un tout petit bisou ! Vous êtes les meilleurs potes du monde ou quoi ?
    -Peut être mais on ne s'embrasse pas pour autant ! »

    J'étais outré : comment Hinuri pouvait il nous faire ça ? Évidemment, Tokami et moi avions commencé par refusé, malheureusement, pour Hinuri surtout, un pari était un pari et on devait se plier à la règle coûte que coûte.
    A contrecoeur, je fus donc obligé d'embrasser mon meilleur ami. Nous nous étions regardés avec gêne, un certain malaise entre nous deux et l'atmosphère était tendue au possible. Pour ma part, j'avais lancé un regard meurtrier à Hinuri mais cet idiot continuait d'afficher son sourire fier.
    Alors, je m'étais approché, guettant les moindres réactions de Tokami. Je savais que cela nous coûterais puisque j'étais persuadé d'être tout à fait normal c'est à dire : d'être hétérosexuel. Je n'avais jamais mit en doute mon hétérosexualité mais, apparemment, je me trompais.
    En effet, alors que le visage de Tokami se rapprochait du mien, je ne pouvais m'empêcher de regarder ses lèvres, comme si j'attendais ce baiser au lieu de le craindre. Nos lèvres avaient donc finit par se retrouver pour se coller entre elles.
    Je me souviendrais toujours de la sensation que j'avais ressentis : les lèvres de Tokami étaient tellement douces que j'avais approfondit le baiser et que je m'étais collé à lui, non désireux qu'il n'échappe à mon étreinte.
    La langue de Tokami caressait la mienne avec douceur et volupté et mon coeur fit un bond dans ma poitrine. Tout était soudain clair dans ma tête : c'était lui et personne d'autre. Pourtant, j'avais tellement peur de la réaction de mon meilleur ami que je retirais rapidement mes lèvres des siennes en détournant le regard honteux.
    Hinuri affichait un sourire satisfait. Tokami ne comprenait apparemment pas mon comportement et moi, moi je fuyais le regard de Tokami, persuadé qu'il m'en voudrais encore. Cependant, son regard était doux, aimant, presque amoureux et je ne comprenais pas pourquoi il me regardais ainsi. Je l'avais embrassé, il avait embrassé un homme ! Il aurait dû être dégoûté ! Au contraire, sa voix douce résonna tendrement à mes oreilles :

    « Je ne t'en veux pas Kini. Au contraire...Je crois que ça m'a plu...
    -Tokami je suis désolé ! Je n'aurais pas dû approfondir le baiser ainsi ! Pardonne moi !
    -Tu n'as rien à te faire pardonner Kini. Tu n'as rien fais de mal Baka ! »

    Il riait et je me surpris à comparer son rire au chant d'un rossignol. Oui parce que son rire était chantant et je n'oublierais jamais sa manière de rire. Aucun rire ne chantait ainsi. Il était le seul à avoir cette résonance.
    J'eus deux réactions : la première j'avais envie de creuser un trou dans la terre pour m'y réfugier et la deuxième, j'avais envie de commettre un meurtre où la victime serait, sans aucun doute, Hinuri et ses paris idiots !
    Cependant, étant très respectueux de la loi, je ne tardais pas à enlever le meurtre de ma liste de chose à faire, donc, il ne me restais plus qu'à creuser un trou dans la terre et m'y terrer comme un lapin peureux.
    Les cours reprenaient : chouette ! Ou pas.....Tokami et Hinuri étant dans ma classe, j'avais de forts risque de malaise dans ce cours. Pourtant, tout se déroula parfaitement bien, à mon grand étonnement d'ailleurs, même si cela me soulagea énormément.
    Je me penchais donc sur ma feuille, écoutant avec attention les paroles du professeur, même si j'étais perdu dans mes pensées. D'ailleurs, j'étais tellement perdu dans mes pensées, que Tokami me murmura :

    « Kini ! Tu vas bien ? Pourquoi tu n'as pas prit de note ? Tu va galérer pour les contrôles si tu continues comme ça !
    -Quoi ? Oh....Euh désolé....J'étais perdu dans mes pensées....
    -Baka ! Bon ok je te donnerais ma feuille histoire que tu puisse recopier les cours un minimum
    -Je....D'accord, merci Tokami »

    Je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivais. J'avais chaud et froid en même temps, je n'arrivais plus à contrôler les battements de mon coeur qui augmentaient sans que je ne comprenne pourquoi. Je n'avais qu'une peur : que l'on ne découvre mon état et que l'on me pose des questions.
    Alors, je me concentrais. J'allais pour chercher un stylo dans ma trousse mais je me rendais rapidement compte qu'elle était toujours restée dans mon sac à dos, au pied de ma chaise. Je n'avais même pas sorti ma trousse ?!
    Hinuri, quant à lui, était assez aux cotés d'un autre gars qui n'arrêtait pas de passer discrètement une de ses mains sur sa cuisse, dans un geste qui disait implicitement : « je t'attend à la fin du cours pour te passer à la casserole ». Cela n'avait pas l'air de le déranger plus que ça.
    En effet, je vis la main de Hinuri glisser au niveau de l'entrejambe de son voisin, répondant à son geste par quelque chose qui voulais sûrement dire : « j'y serais mais je ne compte pas passer à la casserole ». Ces deux là jouaient apparemment.
    La sonnerie de cours retentit et nous nous dirigeâmes dans le couloir. Je ne quittais pas Tomaki des yeux, mais je le dépassais et il m'interpella :

    « Kini !! Tu comptes prendre des cours de russe maintenant ? On a maths je te rappelle !!
    -Hein ?? Euh.....Je....Il faut que je parle à Hinuri c'est urgent....
    -Je doute qu'il soit en classe de russe. Quand je l'ai aperçu il se dirigeait vers les toilettes
    -Alors allons en cours !! Euh...On a quoi déjà après ?
    -Baka ! On a maths je te l'ai déjà dis ! Tu es toujours dans tes pensées à ce que je vois
    -C'est rien ne t'en fais pas. Au fait merci d'avoir prit mon cours de bio. C'est cool de ta part
    -Les meilleurs potes c'est fait pour ça non ? »

    Meilleurs potes oui, mais, après l'incident du « baiser », je craignais de ne pas le voir qu'en qualité de meilleur pote....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?   Dim 26 Sep 2010 - 2:15

Yaoi spotted.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Muse
Plugged in Baby
avatar

Nombre de messages : 2059
Age : 22
Localisation : Dans le TARDIS direction Panic Station
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?   Lun 27 Sep 2010 - 8:20

Bon début pour un premier chapitre ! A hâte de voir la suite !

_________________


You'll make us wanna die
I'd cut your name in my heart
We'll destroy this world for you
I know you want me to
Feel your pain
~Muse / Space Dementia
Revenir en haut Aller en bas
Yumi-Hime
Préposée au fic
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?   Lun 27 Sep 2010 - 19:29

Chapitre 2 : Entre le coeur et la raison

    Nous étions alors arrivés en cours de maths. Hinuri affichait un sourire de vainqueur et se frottait les mains, tandis que je prenais des notes sur le cours. Le professeur marquait les exercices et je le regardais, concentré.
    Je n'arrivais pas à faire sortir Tokami de mon esprit et, lorsque celui ci ne me regardais pas, j'avais comme une boule au ventre, tellement je ne me sentais pas bien. Je m'étais mit seul à une table du fond, histoire de ne pas trop porter l'attention sur moi.
    Pourtant, ce comportement fut vain puisque le professeur vit tout de suite que je m'étais éloigné et me demanda :

    « M. Yösu, avez vous fait l'exercice 3 ?
    -Presque monsieur, mais je n'ai pas encore fini....
    -Ce n'est pas grave. Je suis sûr que vos camarades se feront un plaisir de vous aider pour la correction. Venez au tableau je vous prie »

    Et mince ! Il fallait que ça tombe sur moi. Me relevant, je me dirigeais vers le tableau, avec ma feuille d'exercice, sous le regard encourageant de Tokami et le sourire de Hinuri. Étrangement, ce dernier n'eut pas l'effet d'encouragement dont je m'étais attendu.
    En effet, je ne voyais que le regard de Tokami qui semblait me dire : « allez courage je suis avec toi » et ce regard me remplis d'espoir. Ce fut donc rempli de fierté que je me dirigeais vers le tableau où le professeur m'attendais.
    Je m'emparais alors de la craie et lu l'énoncé du problème dans ma tête, avant de marquer ce que j'avais écris sur ma feuille. Puis, arrivé à la fin de ma feuille, je me retournais vers le professeur :

    « Je suis désolé monsieur, je me suis arrêté ici
    -Très bien M. Yösu. Votre première partie est correcte. Nous allons donc demander à l'un de vos camarades s'il est en mesure de vous aider à résoudre la deuxième partie de ce problème
    -Monsieur ? Je peux venir au tableau ?
    -M. Hirao ? Bien sûr. Merci d'aider votre camarade en difficulté »

    Il fut donc décidé que je laissais ma place à Tokami, et me dirigeais vers ma propre chaise pour prendre la correction que mon meilleur ami allait écrire au tableau. Mon stylo fila sur la feuille, mais j'étais tellement plongé dans mes pensées que je n'écrivis pas la correction.
    Tokami, quant à lui, expliquais pourquoi il avait trouvé cette solution et pourquoi, selon lui, c'était la bonne réponse. Le professeur l'écouta avec attention, comme le reste de la classe d'ailleurs, sauf moi, qui griffonnais sur ma feuille.
    Je dessinais. Je suivais le fil de mes pensées, même si celles ci me ramenaient à chaque fois auprès de Tokami. Derrière moi, j'entendis Hinuri ricaner :

    « C'est le baiser qui te met dans des états pareils Kini ?
    -Tais toi un peu Hinu ! J'essaie de suivre le cours contrairement à toi !
    -Ah vraiment ? Alors pourquoi tu n'as pas encore prit la correction de l'exercice ? »

    Aussitôt, je regardais ma feuille. Elle n'était pas blanche mais elle était parsemée de dessins et de lettres illisibles, même pour moi. Les battements de mon coeur augmentèrent aussitôt et je paniquais : que m'arrivait il donc ?
    J'avais l'impression de ne plus être le même, d'être quelqu'un d'autre, d'être quelqu'un qui serait tombé amoureux mais c'était tout bonnement impossible ! On était dans un établissement de garçons alors comment pouvais je bien tomber amoureux ?
    Cependant, je me souvenais de « l'incident » de Hinuri au cours de bio. Son voisin lui avait touché la cuisse et il avait répondu à cet attouchement, par un autre attouchement plus....Explicite, alors je ne comprenais plus. Mes convictions étaient ébranlées : depuis toujours, j'ai toujours entendu qu'un homme se devait d'être en couple avec une femme mais il semblerait que mes sentiments soient tournés vers Tokami et cela me faisais paniquer.
    D'ailleurs, en parlant de Tokami, celui ci avait finit sa correction au tableau et retournait à sa place, qui était aux cotés de Hinuri. Il me souris en me murmurant quelque chose comme :

    « Félicitations ! Il n'était vraiment pas facile cet exercice mais tu t'es bien débrouillé !
    -Merci Tokami, mais ta correction a été bien meilleure que la mienne
    -Arrête de jouer les menteurs Kini ! Tu n'as pas pris la correction !
    -Mêle toi de tes affaires Hinu !
    -M. Ozawa ! M. Yösu ? Que se passe t il ? Pourquoi tant d'agitation ? »

    Je me tus et je pris la correction avec rage. En même temps, j'étais honteux de mon comportement parce qu'il s'était déroulé sous le regard de Tokami et mon coeur s'était de nouveau emballé sans que je n'en comprenne les raisons.
    C'était idiot ! Totalement idiot ! À la fin du cours, je sortis parmi les derniers, sachant que Hinuri se dépêchait toujours pour sortir dans les premiers. Étrangement, Tokami m'attendis et, de nouveau, je fus partagé entre la joie et la déception.
    Joie parce qu'il m'avais attendu et déception parce que, d'un autre coté, j'attendais ce moment pour être seul. Nerveux, je laissais tomber un stylo. Je me penchais donc pour le ramasser mais Tokami fut plus rapide que moi :

    « Tiens Kini
    -Merci Tokami
    -Dis je peux te poser une question ?
    -Je t'écoute. En quoi puis je t'être utile ?
    -Et bien j'aimerais....Si cela ne te dérange pas bien sûr....Que tu m'appelle Toka quand nous sommes entre nous ?
    -Mais ce n'est pas Hinu qui t'appelle comme ça normalement ?
    -Si mais ce serait bien que tu m'appelle comme ça toi aussi »

    Alors là, si je m'étais attendu à ça....Tokami qui me demande de l'appeler par son surnom lorsque nous nous retrouvons en petit comité juste moi lui et Hinuri. L'idée me plaisais bien sûr alors je hochais la tête pour dire que j'acquiesçais.
    Tokami paru heureux, du coup, j'étais heureux moi aussi. Nous sortîmes donc du cours de maths ensemble pour se diriger vers la cafétéria où nous trouvâmes Hinuri assis sur une table avec des provisions de sandwichs pour tout un régiment semblait il.
    Lorsqu'il nous vit arriver, il leva la main pour nous signaler sa position et nous donna nos sandwichs, qu'il avait payé. Aussitôt, j'eus une réclamation :

    « Hinu ! Tu as tout payé ?
    -Ouais et c'est toi qui m'a coûté le plus cher Kini. Toi et ton « sandwich végétarien »
    -Tu n'es pas malin Hinu. Tu sais très bien que tu peux prendre un sandwich au thon pour Kini. Il coûte moins cher
    -Si tu le dis Toka, la prochaine fois j'y penserais même si je ne payerais pas vos sandwichs ! »

    Nous rîmes tous les trois en entamant nos sandwichs. Tokami riait aux blagues de Hinuri et me les transmettaient, ce qui faisait que je riais moi aussi, même si, quelques fois, je ne comprenais pas vraiment le sens de la blague mais c'était l'attention qui comptait non ?
    Heureusement, nous avions une bonne heure pour manger donc nous en profitâmes pour se raconter les derniers ragots des classes. Hinuri se vanta d'avoir trouver un nouveau « partenaire de jeu » et qu'il allait « faire sa fête » dans les toilettes. Tokami riait alors que j'étais outré au fond de moi : je ne comprenais pas comment Hinuri pouvait se servir des garçons comme ça. Pourtant, je ne fis aucun commentaire, regardant Tokami avec la certitude que j'avais changé de cap, même si, pour le moment, je me considérais comme fou

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kinitchi & Tomaki : Amitié ou Amour ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Studio Joseph :: Maison du Studio 2 :: Sous la boîte en carton de Myriam Scuttlebutt-
Sauter vers: