Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Test complet] Back To The Future : The Game

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: [Test complet] Back To The Future : The Game   Sam 29 Oct 2011 - 21:45

Alors oui, je sais, j'insiste un peu avec ce jeu, mais j'avais prévu de longue date de poster un test un peu plus conséquent que mon dernier topic, alors en avant. Avant toute chose, je précise que ce jeu est principalement destiné aux fans des trois premiers films, alors si vous ne les avez pas déjà vus au moins une fois, allez-y avant de lire la suite. Je risque à tout moment de spoiler des évènements importants de ces films. Vous voici prévenus.


Annoncé à l'E3 2010 en même temps que Jurassic Park, le jeu vidéo officiel de Retour Vers Le Futur a fini par paraître de Décembre 2010 à Juin dernier. Parce que comme la grande majorité des jeux de l'éditeur, Telltale Games, c'est un jeu qui se découpe en plusieurs épisodes, et chaque sortie d'épisode est séparée d'environ un mois. Ou deux dans certains cas. En plus d'AJ Locascio, un homme qui a extraordinairement l'exacte même voix que Marty McFly dans les films, le jeu a bénéficié de la participation de Christopher Lloyd, qui a repris avec brio son rôle d'Emmett Brown. À noter, il a également repris le rôle dans la récente publicité pour les chaussures BTTF publiées par Nike et HONTEUSEMENT mises en vente uniquement sur eBay. Bon le bon truc c'est que la somme d'argent obtenue a été reversée à la fondation contre Parkinson de Michael J. Fox, mais franchement, comment vous voulez qu'un fan normal de BTTF puisse aligner des millions pour se payer une paire de chaussure ? :'(

Au niveau des voix, on assiste également au retour de Claudia Wells, qui reprend le rôle de Jennifer Parker qu'elle interprétait dans le tout premier film. Dans l'ensemble, les autres personnages sont réussis, même si un vrai puriste pourra être sceptique quant à la voix de Biff Tannen. Ceci dit ça passe très bien. Enfin, notons que Michael J. Fox en personne interprète deux personnages dans le dernier épisode, ce qui expliquait d'ailleurs le retard de publication.

Bob Gale s'est joint à l'équipe en tant que consultant, et en a profité pour déclarer que les jeux Nes de BTTF étaient de sombres bouses, tout en redirigeant les gens vers la vidéo adéquate de l'AVGN. Voilà, ça c'est fait.

Le jeu ACTUEL, qui est une belle preuve que l'univers du jeu vidéo est fait d'imprévus (ça faisait quand même une bonne vingtaine d'années qu'on n'osait espérer ni une suite de qualité, ni un jeu de qualité basé sur cette licence), respecte-t-il pour autant sa licence ?

À cette question, la réponse est un OUI évident, tonitruant et sans conteste. L'épisode 1 place d'ailleurs immédiatement les choses, en multipliant les indices et les éléments d'histoire qui montrent bien que six mois se sont écoulés. Cette fois, contrairement aux films, on va arrêter de voyager vers des années qui se terminent par le chiffre 5, et honnêtement c'est pas trop tôt. Bien sûr on démarre en 1986, puisqu'une moitié d'année s'est écoulée. Pour résumer, le doc s'étant absenté bien trop longtemps, la banque en a conclu qu'elle pouvait vendre son domicile. Alors que Marty retrouve le carnet de notes du doc, la Delorean sort de nulle part (une explication un peu tirée par les cheveux sera donnée par le doc si on prend la peine de lui demander le moment venu). Marty y trouve Einstein, une chaussure et un magnéto. En menant un peu l'enquête, Marty finit par arriver jusqu'à Edna Strickland, la soeur du principal de son lycée, au moins aussi irritable que ce dernier. Par le biais de celle qui deviendra rapidement un personnage clé de toute l'histoire du jeu, il trouve la date où il doit se rendre : 1931. Il trouve aussi que le 14 Juin, un certain Carl Sagan, alias utilisé par le doc, est tué. Il se rend donc le 13 où il se rend compte qu'en plus de ça le Doc est en prison. Et ce que le doc lui demande va causer pas mal d'ennuis au continuum temporel : Il lui demande en effet d'aider le jeune Emmett de 1931 à construire une foreuse pour le faire sortir de prison !


Dans cette époque, Marty se frotte évidemment à un Tannen. Cette fois, c'est Kid, le père de Biff, qui est particulièrement à l'honneur du deuxième épisode, "Get Tannen !"

Comme d'habitude avec BTTF, la suite de l'intrigue se résume à remettre en place le continuum, le briser encore plus et recommencer jusqu'à ce que ce soit réparé. Dans les faits, le travail du scénario est purement et simplement remarquable. Chaque personnage est inoubliable, y compris Tiffany Tannen, personnage qui aurait dû faire partie du jeu mais qui n'est finalement citée qu'une ou deux fois par Edna. On n'oubliera pas les personnages qui ont fait l'histoire de Hill Valley en 1931, tout comme on n'oubliera pas les nombreuses références au film, et les nombreux éléments de backgrounds qui renforcent la cohérence de l'univers.
Anecdote intéressante : Le cartoon de Back To The Future (qui est si vous voulez mon avis une immense bouse) a donné leurs noms et identités à trois des personnages, ce qui montre une fois encore le travail immense de recherche qui a dû être effectué.

Tout ça pour dire quoi ? Eh bien que l'histoire et le background du jeu en font bel et bien le digne quatrième volet de la saga, quoiqu'en diront certains.

Mais le jeu en lui-même, le gameplay, il est comment ?
Malheureusement, c'est là que Telltale montre ses limites. Le pire c'est qu'ils semblent s'être décidés à rectifier le tir pour Jurassic Park, bon.
En tant que jeu d'aventure en point and click, BTTF a fait râler la grande communauté des fans de ce genre de jeu; non pas pour sa difficulté, mais pour sa trop grande facilité. Pour ma part je n'y vois pas d'inconvénient, je n'ai pas tant payé pour un jeu où je serais resté bloqué des heures que pour déguster enfin une suite aux films.

Les deux autres problèmes ont trait à la maniabilité et sont une constante chez l'éditeur. Pour le moment, d'après mon expérience, les jeux de Telltale sont de mieux en mieux en terme de contenu, mais de pire en pire en terme de gameplay. Dans l'épisode 1 en particulier, il est très difficile de se diriger dans Hill Valley, qui est plein de murs invisibles idiots. Pour aller de la prison à l'hôtel de ville qui est en face, il faut ainsi traverser le trottoir, traverser la rue, et passer par le parc qu'on ne peut pas contourner.
Deuxième problème, les bugs. Il paraît quand même qu'un ou deux ont été corrigés, mais voilà, un jeu Telltale, c'est un jeu avec des bugs. Depuis Sam & Max The Devil's Playhouse en tout cas, j'ai l'impression de jouer à des betas. Quand un bug te bousille une sauvegarde, c'est assez grave pour être noté.
Pour BTTF, je n'ai subi qu'une seule chose. Mais je l'ai subie à chaque épisode, et laissez-moi vous dire que ce fut une frustration énorme. Au premier lancement, je n'avais pas accès au menu de sauvegarde ! Pire, j'avais beau insister, il ne finissait par venir que très tard, et je n'ai jamais compris ce qui l'avait déclenché ! Bizarrement personne sur Internet n'a mentionné ce bug, mais pour ma part je l'ai vécu et ce n'est pas très agréable. Pour le reste, je n'ai localisé aucun bug. Je sais que le jeu en avait, mais j'ai joué sans et c'était tout de même très agréable. Surtout après avoir vécu ce que j'ai vécu sur un épisode de Sam & Max qui était pourtant l'un des meilleurs jeux auxquels j'ai joué dans ma vie.

Le graphisme, on l'aime ou on l'aime pas. Telltale a adapté à BTTF son style le plus cartoon. Résultat, certains trouveront que c'est laid, d'autres que c'est superbement réussi. C'est une pure question de goût.

Enfin je reviens sur la bande son. Les voix j'en ai déjà parlé, c'est peut-être le point le plus important du jeu. La version anglaise est magnifique. Je sais qu'il existe une version Allemande, mais les retours que j'en ai eu ne m'ont pas donné l'impression que c'était une version de très haute facture. Pas de version Française par contre, mais des sous-titres. Les sous-titres m'ont énormément déçu, si bien que je suis passé en sous-titres anglais. Je veux dire, quand un jeu de mot intraduisible est traduit mot à mot et que ça donne un truc incompréhensible, y a clairement un problème !
La musique du jeu vient en grande partie des films; des morceaux supplémentaires ont été créés pour l'occasion et le tout s'intègre parfaitement.

Je conclus sur la bande annonce finale. Attention, sans spoiler les plot twists, elle donne la trame globale des cinq épisodes du jeu.


Bonus

Une licence aussi populaire ne pouvait pas s'en tirer avec simplement un jeu vidéo. Outre les multiples produits dérivés (incluant un jeu de cartes basé sur la trilogie uniquement), le jeu, qui a d'abord été vendu dématérialisé sur PC, Mac, iPad, PS3, et qui sera aussi prochainement vendu sur Wii (je m'attends à ce que cette version soit un portage totalement raté), a finalement bénéficié pour les acheteurs Mac et PC d'un DVD et d'une boîte de luxe limitée à 2500 exemplaires. Mais je vais laisser Telltale vous en parler à ma place.


Bon, dans les faits le papier est plastifié et assez résistant, et le croquis du convecteur temporel ne m'a pas entièrement convaincu, il faudrait que je le revoie dans le film pour en juger. En dehors du croquis, l'intégralité du contenu est issu du jeu vidéo. Les restes du carnet de notes d'Emmett qui a été calciné lors de l'incendie du manoir des Brown (mentionné dans le film 1) sont uniquement des notes relatives à 1931. On peut les insérer sans problème dans le livret du jeu, puisque ce ne sont que deux pauvres pages qui donnent l'impression d'être la couverture calcinée, ce qui est en fait assez malin. On a aussi un carnet très classieux qui recense des portraits de citoyens notoires de Hill Valley de 1931 à 1990 et qui se permet même un pied de nez assez audacieux en dernière page.

Le DVD en lui-même contient quelques concept arts inédits - on apprend ainsi l'existence, ou plutôt la non-existence, d'un autre membre de la famille Strickland -, l'intégralité des vidéos publiées sur Internet, tout plein d'illustrations, le jeu en lui-même bien évidemment, mais aussi des commentaires de l'équipe sur chaque épisode.

Tout ça pour conclure que BTTF tient ses promesses : Il donne une suite consistante à la trilogie. Si vous estimiez qu'elle n'en avait pas besoin, vous pouvez passer outre, mais si vous en vouliez une, c'est sur celle-là qu'il faudra vous pencher !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Funyarinpa
The cake is a lie
avatar

Nombre de messages : 124
Age : 29
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: [Test complet] Back To The Future : The Game   Lun 31 Oct 2011 - 5:24

J'avoue que ça me botte pas mal tout ça; s'il sort sur Wii j'ai une chance d'y jouer parce jusqu'ici BTTF n'a pas vraiment été verni niveau jeux. Dommage quand même qu'il n'y ait pas de VF, le doublage du film étant quand même assez inoubliable avec Luq Hamet et Pierre Hatet dans le duo principal, parmi d'autres doubleurs d'exception comme Céline Monsarrat ou Richard Darbois.
Bref je suis convaincue, je compte bien y jouer!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Xin Eohp
Rédacteur divin
avatar

Nombre de messages : 6913
Age : 21
Localisation : Dans son immense château au fin fond du forum.
Date d'inscription : 30/06/2013

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: [Test complet] Back To The Future : The Game   Dim 6 Juil 2014 - 0:01

Je crois me souvenir que je ne l'ai pas entièrement fini (il a dû me rester la dernier moitié du dernier épisode, j'essayerai de le finir un de ces quatre). Du reste, j'avais beaucoup apprécié, l'univers et l'ambiance de BTTF sont bien respectées avec sa petite dose d'humour à la clé, j'aime beaucoup la patte graphique du jeu made in Telltale et l'histoire était assez cool et ce laissait suivre. Ça allait dans la continuité de la série on peut dire. Puis Christopher Lloyd qui prête sa voix à son personnage dans le jeu c'est aussi un bon point à prendre en compte.
Bon à part ça il était assez facile et quand même assez court mais c'est un bon jeu en gros pour moi

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Test complet] Back To The Future : The Game   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Test complet] Back To The Future : The Game
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Test complet] Back To The Future : The Game
» [Jeux] Back to the Future : The Game
» Test : Back to the future III
» 2010 Michael J.Fox Back to the Future spécial 25 ans !
» Back to the Future, devenez Marty Sackfly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Square Vitamine :: Blue Screens S.A.-
Sauter vers: