Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Volte Face et Trahison

Aller en bas 
AuteurMessage
Chansu
Novice en Droit
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 21
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Volte Face et Trahison   Lun 16 Avr 2012 - 12:10

Coucou voila je viens d'arriver sur ce forum et je voudrais que vous me donniez votre avis sur ma fic ^^

Bonne lecture à toutes et à tous !!

Disclaimer : Phoenix Wright, les personnages et son univers ne m'appartiennent pas.

Ceci n'est que le prologue pour voir si le début plait ^^ :



La pluie s’abat violemment sur le bitume depuis déjà une bonne vingtaine de minutes. Une détonation, un cri, tout va très vite, trop vite...

Un homme s'écroule, un trou rouge du coté droit vient de percer sa poitrine, le sang commence à tacher ses vêtements. Il essaye de supporter la douleur en mordant incessamment sa lèvre inférieur. Il commence à avoir beaucoup de mal à respirer, mais c'est normal non ?

Quelqu'un s'approche de lui et se met à genoux comme pour que seul lui entende ce qu'il va dire. La vue de l'homme à terre se trouble, il n'arrive plus à distinguer quoi que ce soit, et le visage de la personne proche de lui, il est impossible de le reconnaître ou plutôt il ne veut pas le reconnaître...

Il parvient à entendre ce que l'inconnu lui dit, mais il n'a pas l'impression que cela lui serve à grand chose. Pourtant, ces simples mots sont la clé de toute cette histoire.

« Par amour »

La personne se relève puis se retourne avant de s'en aller sans un bruit.

Sa vue se brouille un peu plus, et sa poitrine ne se soulève presque plus. Un dernier son arrive à ses oreilles. Le bruit des pas de quelqu'un qui court, vers lui sans doute vu que les pas se rapproche, la personne s'agenouille à coté de lui,un peu comme la précédente qui vient de lui parler sauf que celle-ci, on dirait plutôt qu'elle vient de tomber. Et la dernière chose qu'il entend est un cri déchirant cette nuit pluvieuse et sombre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/2614470/Manganounette
Fightman
Shiny Hunter passionné
Shiny Hunter passionné
avatar

Nombre de messages : 4315
Age : 20
Localisation : En haut de la cascade de la route 15 de Kalos.
Date d'inscription : 10/03/2010

Fiche Borsch Club
Points de vie:
1/8192  (1/8192)
Énergie Astrale:
1/4096  (1/4096)
Argent: 1 000 000 Pokédollars

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Lun 16 Avr 2012 - 12:55

Mouais, ça peut être sympa, mais vas te présenter dans la section "Parloir" avant toute chose, s'il te plaît. :)

_________________
Hush now, quiet now~ <3


Fanclubs :
 
Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10926
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Lun 16 Avr 2012 - 13:35

Encore une qui n'a pas lu le règlement du forum %D SPOTTED ! :D

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
DjRidoo
Petit chinois qui danse
avatar

Nombre de messages : 5442
Age : 21
Date d'inscription : 31/12/2011

Fiche Borsch Club
Points de vie:
14/25  (14/25)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 120

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Lun 16 Avr 2012 - 15:30

Bon je vais t'éviter un message désagréable.
J'attends la suite parce que la c'est ... court
Revenir en haut Aller en bas
Hunty
Ultimate Despair
Ultimate Despair
avatar

Nombre de messages : 3176
Age : 504
Date d'inscription : 31/05/2011

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Lun 16 Avr 2012 - 19:14

Le meurtre est déjà pas mal, j'attend de voir la suite.
Sinon ouais, présente toi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cap
Miss Hat
avatar

Nombre de messages : 1099
Age : 23
Localisation : Dans son atelier
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Mar 17 Avr 2012 - 3:29

Moi j'aime bien!
Sinon le "Un homme s'écroule, un trou rouge du coté droit vient de percer sa poitrine" me fait penser au dormeur du val de Rimbaud. Et le "mais c'est normal non ?" fait un peu bizarre je trouve mais si c'est ton style d'écriture à force je pense que j'adhèrerais.

_________________
I'm Mr Hat and I'm Fine !                             In Magic we Trust !                                   Son of a Hat !
_________________
Revenir en haut Aller en bas
AsterPhoenix
Avocat émérite
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 22
Localisation : Sous ton lit.
Date d'inscription : 29/12/2011

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Mar 17 Avr 2012 - 6:04

Bien bien.

Si tu veux faire une enquête et/ou un procès Phoenix Wrightien, va sur Ace Attorney Online.
Je serais ravi de coopérer avec toi pour le faire ;)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Gold
Digimon Kaiser
Digimon Kaiser
avatar

Nombre de messages : 11776
Age : 27
Localisation : Agence temporelle U.K.R.O.N.I.A
Date d'inscription : 28/06/2007

Fiche Borsch Club
Points de vie:
20/20  (20/20)
Énergie Astrale:
33/33  (33/33)
Argent: 209 PO

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Mar 17 Avr 2012 - 14:32

Bonjour~
Avant de commencer à poster, ce serait sympa de ta part si tu pouvais aller te présenter. C'est en section Parloir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.u-timelab.com/ http://ace-attorney.info
Chansu
Novice en Droit
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 21
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Jeu 19 Avr 2012 - 12:53

Merci !! voila la suite, désolée de ne pas m'etre présentée avant --'

Voilà donc le vrai premier chapitre.

Je n'ai qu'une chose à dire : Bonne lecture !! =D

OoOoOoOoOoOoOoO


Cabinet d'avocat Wright and Co. , 10h57 :

-C'est vraiment pas un temps à sortir...

Maya Fey avait le visage collé à la fenêtre, épiant le moment où l'averse s’arrêterait. Les rues étaient presque inondées et les gens se hâtaient de rentrer chez eux. Malgrès cela, c’était un jour ordinaire au cabinet Wright and Co.. Quoique pour un cabinet d'avocat, on ne pouvait pas dire que les clients se bousculaient en ce moment, et cela commençait à se faire sentir vu l'humeur de Phoenix.

-J'en suis presque à espérer qu'il y est un meurtre ou un truc du genre... ! S'exclama le brun totalement avachi sur son bureau.

La jeune Fey jeta un regard à son ami puis se dirigea vers la télé et l'alluma. Elle fit défiler les programmes avec la télécommande, tous plus inintéressant les uns que les autres avant de tomber sur la série du Samourai d'Acier. Elle sautilla de joie sur le canapé tandis que Nick la regardait d'un aire blasé. Maya changea ensuite de chaîne et tomba sur celle des infos locales. Elle regarda le programme d'un œil inintéressé quand soudain...

-Hey regarde ! S'exclama la jeune Fey, ayant changé d'attitude à l'annonce de la nouvelle.

-Quoi ? Ah... !

La jeune femme qui présentait l'émission quotidienne venait d'annoncer qu'un meurtre avait été commis la nuit dernière. Le reste était encore un peu flou, mais cela suffisait à redonner le sourire a Phoenix. Non pas qu'il se réjouisse du meurtre mais plutôt du travail qui s'offrait à lui.

-Tu veux t'occuper de cette affaire ? Demanda Maya.

-Et bien, ça ne ferait pas de mal à l'agence mais-

Il fut coupé par la sonnette de la porte qui venait de retentir. Il alla ouvrir et découvrit sur le palier un jeune homme aux cheveux blanc. Blanc au reflets argenté précisément. Phoenix fut un instant déstabilise par cette couleur de cheveux. Encore un phénomène !

-Heu oui ? C'est pour quoi ? Finit-il par dire.

Question idiote. Pourquoi viendrait-on chez un avocat à part pour être défendu ?

-C'est bien là le cabinet d'avocat Wright and machin ? Dit-il nonchalamment, un sourire en coin sur le visage.

-Oui, c'est ici.

Il l'observa encore et le fit entrer.

Le blanco n'attendit pas une seconde de plus et alla de lui même s'installer dans le canapé où se trouvait Maya. Elle décrivit mentalement le garçon elle aussi. Il était plutôt mignon, avec ses yeux gris et ses cheveux étrangement blanc. Plusieurs mèche entravait son regard et il portait un jean simple avec un t-shirt noir à manche courte. Il était grand et avait l'air assez musclé.

Il dirigea son regard argenté sur l'avocat et le fixa, on ne peu plus sérieux

-Écoutez, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J'ai besoin de votre aide.

Il aurait dû s'en douter. Mais la façon dont parlait le garçon l’étonna, il l'aurait penser plus « voyou ». Il le questionna du regard, attendant visiblement plus d'informations.

-Une amie à moi se retrouve dans une sale histoire. Dit-il en passant un bras sur le haut du canapé.

Phoenix et Maya tiltèrent en même temps, enfin le boulot venait frapper à leur porte.

-Et donc vous voulez que je la défende, c'est ça ? S'enquit Phoenix histoire d’être sur et de ne pas s’être réjoui trop vite.

-Bah oui, sinon je ne serais pas venu vous voir ! Rétorqua l'adolescent.

Maya tapota sur l'épaule de Phoenix avec un sourire compatissant. Le pauvre, il était fatigué et leur enquête n'avait même pas encore commencée.

Soudain, la voix de la télé les rappela à l'ordre. Tous se tournèrent vers celle-ci. L'argenté leur lança un regard puis désigna du menton la photo d'une jeune femme qui était apparue à l'écran. Apparemment elle venait d’être mise en détention pour meurtre. Elle aussi n'avait pas une couleur de cheveux pas très commune. Décidément, c’était le jour aujourd'hui !

-C'est elle... Je ne vous force pas mais je ne peux pas me permettre de la laissée dans ce merdier.

Il se leva,mit ses mains dans ses poches et se tourna vers Maya et Phoenix.

-Alors ? Vous voulez bien l'aider ? S'enquit le bleuté.

Phoenix se leva à son tour, accompagné de Maya. Il s'exclama, un sourire confiant aux lèvres :

-Bien sur !

Un sourire rassuré apparut sur le visage de l'adolescent. Il ferma les yeux, signe de sa totale confiance en l'avocat.

Centre de détention, 11h08 :

Tout est calme et plus aucun bruit ne lui parviens. En même temps c'est normal, elle est seule entre ces quatre murs de bétons si froid. Seule, oui, elle ne l'a jamais compris aussi bien que maintenant... Elle lève la tête et regarde le plafond à travers ses cheveux rouges qui tombent devant ses yeux sombres. Elle ne pleure pas, elle n'en a même pas envie. Ou plutôt elle n'en a plus la force...

Le bruit d'une énorme porte blindée qui s'ouvre se fit entendre. Elle était enfermée comme la criminelle n°1. Cela la faisait sourire, étrange ? Non pas pour elle, de toute façon en ce moment, elle-même se trouvait bizarre.

La forte voix du maton qui l'avait, tôt ce matin, amenée ici, s'entrechoqua contre les murs gris.

-Vous avez une visite !

La jeune fille haussa un sourcil intrigué l'air de dire : Déjà ?

#La nouvelle à l'air de s’être vite propagée...#

Elle se leva lentement et croisa ses bras sur sa poitrine. S'avançant vers le maton qui lui demanda de se presser, elle traversa le long couloir, pas encore celui de la mort heureusement. Mais en tout cas celui du désespoir.

L'autre lui somma de s'asseoir et d'attendre là. Un moment se passe puis ils arrivèrent. Mais qui sont-ils, elle en reconnaît bien un évidemment : Ryukô Kenseiwan. Un grand ami, du moins un de longue date et vraiment sympa. Il était accompagné de deux étranges personnes. L'homme avait une coupe de hérisson et l'autre fille portait une tenue vraiment...pas commune. Mais les deux lui disaient vaguement quelque chose, enfin ce ne devait pas être trop important sinon elle s'en serait souvenue...

Ryukô s'assit en face d'elle et lui fit un de ses sourires charmeurs.

-Salut...Chan-Chan ! Rigola-t-il.

Aucun autre mot n'avait suffit. Elle était déjà toute rouge en train de taper des poings sur la vitre en plexiglas, ayant une furieuse envie d’étriper l'argenté qui se foutait littéralement d'elle.

-JE T'AI DEJA DIT DE NE PAS M'APPELLER COMME CA ! Cria-t-elle avant de jeter un œil aux têtes mi-effrayées mi-amusées des accompagnateurs de Ryukô et décida de se calmer vite fait bien fait.

-Ah, je suis soulagé de voir que même dans un endroit pareille, tu es toujours la même ! Continua-t-il avec son sourire dragueur.

Elle recroisa vivement ses bras sur sa poitrine, la faisant ressortir encore plus. La dénommée ''Chan-Chan'' soupira avant de questionner son ami.

-Peut-tu me dire qui sont ces gens ? S'enquit-elle en désignant du regard Phoenix et Maya.

-Ouai, lui c'est Phoenix Wright et elle Maya Fey !

La rouge tilta aux noms de Wright et Fey, elle était une grande fan des deux, depuis qu'ils s’étaient fait connaître dans tout le Japon. En fait, elle se demandait pourquoi elle ne les avaient pas reconnu immédiatement. N’étant pas du genre à trop montrer ses sentiments, à part la colère cela va de soit, elle masqua son rougissement avec ses long cheveux rouge. Être devant ses idoles la mettait dans tous ses états !

-Trêves de plaisanterie, tu dois te douter de la raison de leur présences ici, non ? Repris Ryukô.

-Hum...Pourquoi tu as fais appel à Phoenix Wright ? Commença-t-elle avant de diriger son regard vers lui. Je veux dire, vous devez avoir d'autres affaires plus importantes, n'est-ce-pas ?

-Ah heu non...pas vraiment enfaîte...Expliqua maladroitement Phoenix en se frottant nerveusement la nuque.

-A vrai dire, ça fait un moment qu'on a pas de boulot ! S'exclama Maya en souriant de toutes ses dents.

-Maya...

Phoenix la garda bizarrement, du genre « T’étais obliger de dire ça ?! ». Maya Fey ou comment flinguer la réputation d'une agence !

La voix de Ryukô les ramena ensuite à l'affaire de meurtre dont la jeune fille était accusée.

-Au fait, on n'en sait pas plus que ça sur cette affaire. Intervint Maya.

-Oui, il faudrait nous en dire un peu plus, mademoiselle... ?

Elle passa une main dans ses cheveux, dégageant un tout petit peu plus sa vision et les fixa.

-Chansu. Onigirina Chansu... Rectifia-t-elle.

Voilà l'explication du surnom, enfin bref ce n’était pas vraiment important, ce qui l’était vraiment c’était...

-Mon petit ami...s'est fait assassiner...

Tous devinrent un peu plus attentif.

-Je suis accusée de l'avoir tué car...j’étais sur le lieu du crime au moment du meurtre. Dit-elle tout bas, de peur de la réaction des autres.

De toute façon ce qui est fait est fait comme on dit.

-Mais comment vous êtes vous retrouvée a cet endroit au moment du meurtre ? Demanda Phoenix.

-Et bien...

Elle détourna le regard et commença à se ronger l'ongle du pouce nerveusement comme si elle avait quelque chose à cacher.

-Vous savez que vous pouvez me faire confiance, n'est ce pas ? S'enquit l'avocat. Son petit tic ne lui était pas passer inaperçu.

-Hum...

Chansu hésita mais se rappela les nombreuses affaire que le célèbre avocat avait gagnée, bien sur elle lui faisait confiance mais...avait-elle vraiment envie de lui raconter toute cette sordide histoire ? De toute façons un jour ou l'autre, elle sera obligée de se remémorer cette nuit.

-Très bien ! En fait, j’étais...

OoO FLASHBACK OoO

Chansu marchait tranquillement dans les rues sombres, ses écouteurs dans les oreilles. Le son presque monté à fond, elle espérait ne pas trop entendre les bruit de l'extérieur parfois pas très rassurants. Sa chanson préférée : Dancing in the velvet moon. En fait ce n'etait pas la chanson en elle même qui lui plaisait. Les paroles, elle n'avait pas vraiment essayée de les comprendre. L'air, assez entraînant et sombre à la fois, elle aimait ça. Mais ce qui la faisait le plus vibrer dans cette chanson, c’était le moment ou elle l'avait entendu et surtout les circonstances.

Quelques semaines plus tôt :

« La sonnerie de la fin des cours venait de finir, elle rangeait simplement ses livres lorsqu'elle fut interpeller par ses amies.

-Hey Chan-Chan !

La prise sur un de ses livres s’était brusquement resserrée et un rictus énervé et excédé avait remplacer son visage habituellement assez calme quand le surnom, débile d'après elle, était parvenu à ses oreilles.

-On dirait que tu intéresse sérieusement quelqu'un... Lui dit une de ses amies avec un sourire en coin et un regard en biais.

-Rooh, t'as trop de chance Chan-Chan ! S'exclama en sautillant et pleurnichant une autre de ses amies.

-Mais de quoi vous...

Elle se retourna en suivant les regards de ses copines qui fixait apparemment une personne derrière elle. Et pas n'importe qu'elle personne, du moins un des plus connu et sans doute des plus beaux : Isseï Yugana. Un mec aux cheveux noir et aux magnifiques yeux bleu foncé. Elle piqua un énorme fard en voyant le regard de dragueur qu'il lui lançait et se retourna vers ses amies avant de sortir de la classe.

-Arrêtez de dire des trucs comme ça...

-Mais Chan-Chan !

-Miyuki ? Répliqua-t-elle du tac au tac en dardant un regard de tueuse sur elle.

-Pardon pardon, Chansu-chan ! S'empressa-t-elle de rectifier en agitant les bras.

Elle leur lança un petit sourire et sortit de la classe en leur lançant, appuyant sur les derniers mots d'une voix qu'on pourrait qualifier de bizzarement nunuche :

-A demain, Yuki-Yuki et Itsu-Itsu !

Miyuki et Itsuka rirent à la vengeance plutôt bête de leur amie.

Chansu Onigirina parcourait les rues et était bientôt arrivée chez elle quand elle entendit une voix derrière elle, une voix qu'elle n'avait pas souvent entendu.

-Oï, Onigirina-san ! Appela-t-il en courant à moitié vers elle, tenant son sac par dessus l'épaule.

-Hum ? Yugana-kun...Que fais-tu ici ?

Il arriva à sa hauteur, la dépassant d'au moins une tête maintenant.

-La même chose que toi, j'rentre chez moi ! Lui sourit-il, encore un peu essoufflé de sa course.

Qu'est-ce-que c’était que cette chose qu'elle ressentait là tout de suite ? Non, ce n'etait pas de l'amour ? Non, bien sur que non, c’était juste...juste quoi d'ailleurs ? On ne pouvait pas tomber amoureuse comme ça, juste à cause d'un sourire, si ?

-On fait le chemin ensemble ? J'crois qu'ont habitent pas très loin l'un d'l'autre. Lança-t-il simplement en recommençant à avancer.

-Hum, oui pourquoi pas... Répondit-elle, hésitante.

Au fur et a mesure qu'ils discutaient et marchaient, sa prise sur la sangle de son sac se resserrait. Mais pourquoi ? L'intimidait-il autant pour qu'elle se sente stressée à ce point ? Ou bien était-elle inquiète de voir sa maison se rapprochée si rapidement ? Chose qui voulait dire qu'elle allait se séparer de lui bientôt. Elle secoua la tête et se donna une petite claque mentale.

#N'importe quoi...#

-Bon bah je crois que t'habite là, nan ? Demanda Isseï en désignant la maison de la jeune fille.

-Ah heu oui oui, c'est là...

Elle se hâta de rentrer chez elle après un bref « salut » sous le regard amusé de l'adolescent aux cheveux noirs.

Toute la soirée elle repensa a ce moment et puis tout se passa assez vite. A force de rentrer ensemble tout les soirs ensemble, ils avaient appris à se connaître et de fil en aiguille...Un soir il l'avait prise dans ses bras et lui avait mis un de ses écouteurs dans l'oreille. Depuis, elle n’arrêtait pas d'écouter cette chanson en boucle. Une fois l'écouteur en place il l'avait embrassée à un moment précis de la chanson.

« Aa torokasete agemashou »
« J'ai laissé mon cœur être adouci par toi »

Et c'est comme cela qu'avait débutée leur histoire. Il y avait évidemment eu des disputes car tout ne pouvait pas rester parfait, mais rien de bien grave en somme. Même si certaines autres filles l'enviaient et parfois la détestaient, se ami(e)s la soutenait toujours.

Jusqu'à ce jour fatidique. »

Elle était finalement arrivée à leur lieu de rendez-vous. Ils venaient souvent ici le soir, pour être tranquille même si l'endroit n'etait pas très rassurant.

Ensuite cela n'avait été qu'une question de minutes. Elle entends une détonation, elle le cherche les yeux écarquillés de terreur, de peur que ce soit lui. Et malheureusement...

-Issei !!! S'écria-t-elle en courant vers lui.

Un coup de revolver, lui allongé au sol. Elle avait très vite compris.

Pourtant la seule chose, la seule question qui revenait incessamment dans sa tête était : Pourquoi ?

Elle tomba à genoux à coté de son corps, d'où s’échappait seconde par seconde la vie. Chansu prit les mains d'Isseï dans les siennes, essayant de le faire réagir mais c’était trop tard. Des larmes commencèrent à couler sur ses joues et un cri déchira la nuit.

Tout était finis...

Mais les deux mots clés de toute cette histoire, elle ne l'avait pas entendu.

« Par amour »

Deux mots, une seule couleur. Le rouge, rouge sang ?


OoO FIN DU FLASHBACK OoO


-C'est tout ce que je peux vous dire sur le meurtre et sur mes relations avec Isseï.

Ils en avaient appris assez pour savoir si oui ou non il s'occuperaient de cette affaire. Maya avait été profondément touché par le récit de l'étudiante aux cheveux rouges. Phoenix aussi mais il allait le montrer à sa manière : faire acquitter sa cliente et découvrir le meurtrier et la vérité de toute cette histoire. La jeune Fey sourit gentiment à Chansu, Phoenix la regarda d'un air confiant en souriant lui aussi et Ryukô avait toujours ce même sourire. Elle les remercia.

-Merci, pour lui...Et...

-Pour toi idiote ! Termina L'argenté.

Le surveillant de police vint chercher Chansu et la fit retourner dans sa cellule. Phoenix, Maya et Ryukô quittèrent eux aussi le centre de détention.
-C'est vraiment gentil ce que vous faites pour elle ! S'exclama Maya.

-Ouais, c'est une très grande amie. Répondit-il en rougissant.

Il allait rentrer chez lui, en se disant qu'il mènerait l’enquête avec la médium et le hérisson (ndla : Désolée c’était plus fort que moi ! ^^) quand Wright l'interpella.

-Au fait, on ne connaît même pas votre nom.

-Ah oui pas faux ! Moi c'est Ryukô Kenseiwan, enchanté ! S'exclama-t-il avant de partir les mains dans les poches en faisant un dernier signe. A demain, pour l’enquête je veux dire.

Phoenix et Maya hochèrent tous les deux la tête en signe d'approbation et prirent le chemin du retour vers le Cabinet d'avocat Wright and Co..

Centre de détention, 11h44 :

Chansu retraversait le couloir mais cette fois en sens inverse.

#Ai-je bien fait d'accepter leur aide ?#

Elle arriva dans sa cellule et se retourna pour jeter un regard à la lumière au fond du couloir. Peut-être représentait-elle la lueur d'espoir qui lui donnerait la force de se battre et de découvrir le meurtrier de son cher et tendre Isseï. Mais dans quelle histoire allait-elle embarquer les autres ?

#On dit qu'il ne faut pas regarder derrière soi, si l'on veut avancer, mais moi je me retourne car je ne veux pas que ceux que j'aime me suivent dans le chemin dangereux que je m’apprête à emprunter...#

OoOoOoOoOoOoOoO

Alors, comment avez vous trouvez ce premier chapitre ? Bien j’espère ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfiction.net/u/2614470/Manganounette
Cap
Miss Hat
avatar

Nombre de messages : 1099
Age : 23
Localisation : Dans son atelier
Date d'inscription : 28/08/2010

MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   Sam 21 Avr 2012 - 12:24

Intéressant; j'aime bien cette réplique "-J'en suis presque à espérer qu'il y est un meurtre ou un truc du genre... ! S'exclama le brun totalement avachi sur son bureau."

_________________
I'm Mr Hat and I'm Fine !                             In Magic we Trust !                                   Son of a Hat !
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Volte Face et Trahison   

Revenir en haut Aller en bas
 
Volte Face et Trahison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: Studio Joseph :: Maison du Studio 2 :: Chez Eddy Taurial-
Sauter vers: