Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Analyse des criminels dans Phoenix Wright

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 11:55

Bidonjour.

Comment pourrait-on interpréter la montée en puissance de certains criminels dans le monde de Phoenix Wright ? Pour certains commetteurs de crimes, la question ne se pose pas vraiment, du moins c'est assez clairement expliqué par la narration du jeu (exemple : Godot, Inès Sperey... (fin sa soeur) ).

Mais sauriez-vous imaginer, le passé de Khavu ? Quel événement traumatique aurait-il pu vivre pour être en stress permanent ? Est-il devenu voleur par choix ? Quand on y réfléchit, Franck Khavu semble seul, on l'imagine mal à la tête d'une famille unie. On l'imagine mal riche, quoique son costume reflète cependant une certaine aisance matérielle (ou bien n'est-ce que du feu, tout comme sa perruque, pour mieux embobiner son monde ?).

Ce topic n'est pas vraisemblablement corrélé par une analyse particulière... mais intellectuellement, ça peut être intéressant d'en faire ressortir les idées force. Un criminel est-il l'entière absence d'empathie ? À vous de déployer votre inspiration...

_________________
Fan Club:
 


Dernière édition par Berserker[Red] le Dim 1 Mai 2016 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jej
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 25
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 13:39

C'est effectivement une thématique intéressante ! Ceci dit, des exemples sont beaucoup plus intéressants que d'autres. L'exemple de Khavu que tu mentionnes n'est pas très intéressant, à l'image de l'affaire dans laquelle il est impliqué.
Investigations 2:
 
Un cas que je trouve très intéressant c'est Dahlia. Au final, le but est surtout de mettre en avant l'archétype de la jumelle maléfique opposée à la jumelle toute gentille. Mais l'histoire est pas mal sordide là aussi. Morgan qui veut s'emparer du pouvoir, tout comme leur père, qui s'est barré quand il a vu que c'était fichu. Les jumelles ont grandi dans une ambiance conflictuelle, ça ne constitue pas des bases saines. Ce que je ne saurais expliquer en revanche, c'est que Dahlia affirme que c'est elle qui a poussé son père à abandonner Iris au temple Hazakura (heureusement pour cette dernière, au final, cf. Bikini). Ça implique que Dahlia est foncièrement mauvaise.

Ce qui peut être une bonne question aussi. Si je suis convaincu que la criminalité prend racine dans le contexte social et familial, je me dis qu'une part doit venir de l'individu lui-même. Et en termes de fiction, parfois, j'imagine qu'il ne faut pas chercher plus loin. Le but étant quand même de motiver à arrêter un criminel antipathique.
Justice for All allait un peu à contre-courant ici, parce que Daisy, Acro, et pourquoi pas Andréa, étaient présentées comme des personnes sensibles que l'on pouvait voir avant tout comme des victimes (mais à titre perso, je trouve que c'était un peu raté avec Daisy et Acro, la première agissant quand même pour des raisons plutôt égoïstes, et le second voulant quand même au final tuer une adolescente candide et innocente). Sur ce point, Investigations 2 a d'ailleurs mieux réussi, je trouve, avec
Spoiler:
 

Je me rends compte que mon message part un peu dans tous les sens et sans fil directeur haha ! Mais c'est un peu le problème aussi je pense, si le sujet est intéressant, on peut manquer de contenu concret pour pouvoir vraiment développer... Ou du moins ce ne sont peut-être pas les exemples les plus pertinents qui me sont venus à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Yumil
a passé trop de temps sur TVTropes
avatar

Nombre de messages : 2361
Age : 20
Localisation : QG d'XCOM
Date d'inscription : 07/07/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 13:54

puisque que t'en parle, faut savoir que Justifce for All est une réponse de takumi à des critiques qui avaient étaient faites au premier ace attorney qui trouvaient les criminels trop "propres", trop méchant pour le plaisir d'être méchant (khavu, redd white, manfred, même gant même s'il compte pas vu qu'il vient du remake ds, seule dee vasquez avait un peu plus de motifs pour ses crimes).

Donc pour répondre à bersy dans sa question du post, basiquement, oui, le premier AA se gênait pas pour faire des criminels unidimensionnels et manichéens. Depuis jfa, par contre, les mecs s'amusent à déconstruire ce principe et parfois à le reconstruire quand on s'y attend pas (alita tiala, par exemple)

_________________

What do you mean, "life is boring" ? are we living on the same planet ?
Revenir en haut Aller en bas
Soyokaze
Communiste sensuelle
avatar

Nombre de messages : 8367
Age : 23
Localisation : Costa del Sol
Date d'inscription : 02/07/2012

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 14:35

Je suis pas vraiment d'accord pour Khavu. Le mec est juste en panique, c'est un petit malfrat qui se fait pincer. La seule solution pour y échapper c'est de mettre le crime sur quelqu'un d'autre.


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://adeirislaloutre.tumblr.com/
Yumil
a passé trop de temps sur TVTropes
avatar

Nombre de messages : 2361
Age : 20
Localisation : QG d'XCOM
Date d'inscription : 07/07/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 14:41

totalement.

_________________

What do you mean, "life is boring" ? are we living on the same planet ?
Revenir en haut Aller en bas
Phoemarv
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 17:03

La vengeance est aussi un motif qui se répète : Daisy Sperey, Acro, Godot, etc
Par conséquent, on peut pointer du doigt un système judiciaire défectueux puisque ces criminels ne peuvent se satisfaire aux sanctions judiciaires et doivent passer à l'acte pour se venger...

_________________


Wright Anything Agency


Fan Club !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://phoemarv-and-co.fr/
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 17:21

jej a écrit:
Ce qui peut être une bonne question aussi. Si je suis convaincu que la criminalité prend racine dans le contexte social et familial, je me dis qu'une part doit venir de l'individu lui-même. Et en termes de fiction, parfois, j'imagine qu'il ne faut pas chercher plus loin. Le but étant quand même de motiver à arrêter un criminel antipathique.
Intéressante conception en effet... on oublie souvent que même un enfant assez jeune a conscience de ses actes. Cela dit... peut-on trouver une explication concrète qui nous permettrait d'affirmer pourquoi ces deux soeurs jumelles sont aussi différentes ? Sociologiquement parlant, est-ce pertinent ? Si je me souviens bien, elle se serait débarrassée de sa soeur (Iris) en lui laissant comme seule tutrice soeur Bikini. Mais... est-ce elle la vraie responsable à son âge ? Ou est-ce plutôt son père qui, trouvant une bonne raison grâce à sa fille (une façon d'économiser de l'argent), a pris la véritable initiative ? Si on plante bien le décor à ce moment là... on peut dire que c'est ici que l'histoire commence, non ? Enfin, oui, à part ça, Dahlia a quand même une personnalité très noire, sans qu'on sache tout à fait pourquoi... Personnellement, ça me turlupine un peu, je ne pense pas non plus que ce soit totalement par hasard, pour mettre un peu de drame dans la fiction.


Sinon pour JFA et les criminels plus travaillés sur le fond, maintenant que vous le dites... Quoique vous oubliez aussi Yanni Yogi, personnage pour qui on peut ressentir une certaine affection. En revanche, pour Khavu, White et Von Karma... M'enfin. Hunter aussi semblait froid, au début. C'est peut-être une volonté scénaristique. PW est un jeu évolutif, les personnages et les affections évoluent... chance qui n'est pas laissée aux criminels, hélas


Malheureusement jej, je n'ai pas fait AAI2 (ni le 1 d'ailleurs), du coup je me suis pas permis d'ouvrir le spoil

Soyokaze:
 

J'dis pas le contraire ! Khavu c'est le genre de personnage qu'on pourrait qualifier d'étron. Mais penses-tu qu'il serait devenu ainsi s'il n'avait pas eu besoin de faire recours au vol, notamment ? Il n'a pas prémédité son meurtre, il n'a pas prémédité son effraction non plus d'ailleurs... en fait, si Paul n'avait pas laissé la porte ouverte comme un con, ça ne serait pas arrivé Bon ok, c'était quand même un voleur de base.

Phoemarv > Permets-moi d'exprimer mon désaccord, la justice et la punition sont deux choses différentes. Le système juridique n'a rien à vraiment se reprocher sur le coup. Cela dit oui, la vengeance est un mobile intéressant à étudier... Monique, à sa manière, est aussi coupable que Acro, même si ce qu'elle a fait n'est pas légalement sanctionné.

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Soyokaze
Communiste sensuelle
avatar

Nombre de messages : 8367
Age : 23
Localisation : Costa del Sol
Date d'inscription : 02/07/2012

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 17:35

En vérité je pointais du doigt ce que disait Yu'

Citation :
qui trouvaient les criminels trop "propres", trop méchant pour le plaisir d'être méchant (khavu, redd white, manfred, même gant même s'il compte pas vu qu'il vient du remake ds, seule dee vasquez avait un peu plus de motifs pour ses crimes).

Je trouvais pas justifier de mettre Khavu dans la liste, de mon point de vue,


Citation :
La vengeance est aussi un motif qui se répète : Daisy Sperey, Acro, Godot, etc
Par conséquent, on peut pointer du doigt un système judiciaire défectueux puisque ces criminels ne peuvent se satisfaire aux sanctions judiciaires et doivent passer à l'acte pour se venger...

Parce que finalement, la vengeance ça les rend humain. Je suis toujours beaucoup touchée par les tueurs qui se vengent, parce qu'il y a du regret derrière, une vie détruite.

Dee Vasquez, puisqu'on en parle, je la trouve géniale comme personnage. Elle est très froide et très confiante quand on la rencontre, et quand elle brise son porte-cigarette, tu la vois d'un coup lâcher prise, assumer le premier meurtre du temps où Jack Hammer était une star. Est-ce que c'est pas l'un des rares cas qui emploie une forme de légitime défense au meurtre de Hammer ? (Si mes souvenirs sont bons..)

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://adeirislaloutre.tumblr.com/
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 17:56

Les personnages cités en tant que tels qui, il se trouve, se vengent ont en effet une personnalité touchante. Mais de là à dire que la vengeance les rend humains... Je trouve au contraire que ça les rend bien pires que la victime qu'ils ont assassinée. Acro a eu conscience de tuer (enfin d'essayer de tuer) Monique. Monique ne voulait que s'amuser (même si elle est très sotte) avec Bate. Le docteur Afforme était-il vraiment responsable de la mort d'Inès Sperey, même indirectement ? N'était-ce pas cette dernière qui a refusé de laisser conduire sa voiture étrangère à sa soeur, alors qu'elle était hyper crevée en revenant du travail ? Et Godot, s'agit-il vraiment de vengeance ? Il voulait surtout se prouver à lui-même qu'il serait capable de protéger une Fey (Maya), ce qu'il n'a pas pu faire pendant qu'il était dans son coma, mais il dit qu'il a très bien eu conscience de son acte quand il a empoigné le sabre

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Soyokaze
Communiste sensuelle
avatar

Nombre de messages : 8367
Age : 23
Localisation : Costa del Sol
Date d'inscription : 02/07/2012

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 19:02

Acro justement, je le trouve plus touchant dans sa vengeance, ça prouve à quel point il était attaché à son frère, sinon il n'aurait jamais fait tout ça. J'avoue que je parle plus en son nom qu'en celui des autres (si à la limite, Godot, même si ouais finalement c'est pas une "vengeance").

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://adeirislaloutre.tumblr.com/
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 19:16

Ouais, j'avoue qu'Acro est un criminel... généreux. Il est devenu handicapé moteur après avoir voulu protéger son frère. Il a voulu davantage venger son frère que se venger lui-même en fait. Il était désintéressé jusqu'au bout finalement ! Après Godot... quand on y réfléchit... c'est quelqu'un qui, en se réveillant de son coma, n'a trouvé qu'un seul sens à sa vie. Un personnage assez complexe... qui rend encore plus haïssable Dahlia Plantule. Une fille qui a été "seule" depuis le début. Tiens c'est peut-être ça l'explication au fond. Dahlia a été rejetée depuis sa naissance.

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Phoemarv
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Jeu 28 Avr 2016 - 19:28

Franchement, je trouve que Godot prends sa vengeance non pas envers une personne, mais envers la vie (oui bon ça parait niais comme ça mais j'explique ^^')
Mia, sa petite amie, est assassinée pendant qu'il était dans le coma : il n'a donc pas pu la protéger, la vie lui a pris une Fey. Lorsque l'occasion se présente pour Maya, il n'hésite pas : c'est sa chance de se "rattraper", d'éradiquer le mal (parce qu'il faut dire qu'il pouvait ne pas tuer Morgan, mais Dahlia étant le mal incarné...), de sauver une Fey (malheureusement pas celle qu'il s'attendait à sauver ^^')

_________________


Wright Anything Agency


Fan Club !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://phoemarv-and-co.fr/
jej
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 326
Age : 25
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Ven 29 Avr 2016 - 18:40

Berserker[Red] a écrit:
Intéressante conception en effet... on oublie souvent que même un enfant assez jeune a conscience de ses actes. Cela dit... peut-on trouver une explication concrète qui nous permettrait d'affirmer pourquoi ces deux soeurs jumelles sont aussi différentes ? Sociologiquement parlant, est-ce pertinent ? Si je me souviens bien, elle se serait débarrassée de sa soeur (Iris) en lui laissant comme seule tutrice soeur Bikini. Mais... est-ce elle la vraie responsable à son âge ? Ou est-ce plutôt son père qui, trouvant une bonne raison grâce à sa fille (une façon d'économiser de l'argent), a pris la véritable initiative ? Si on plante bien le décor à ce moment là... on peut dire que c'est ici que l'histoire commence, non ? Enfin, oui, à part ça, Dahlia a quand même une personnalité très noire, sans qu'on sache tout à fait pourquoi... Personnellement, ça me turlupine un peu, je ne pense pas non plus que ce soit totalement par hasard, pour mettre un peu de drame dans la fiction.


Sinon pour JFA et les criminels plus travaillés sur le fond, maintenant que vous le dites... Quoique vous oubliez aussi Yanni Yogi, personnage pour qui on peut ressentir une certaine affection. En revanche, pour Khavu, White et Von Karma... M'enfin. Hunter aussi semblait froid, au début. C'est peut-être une volonté scénaristique. PW est un jeu évolutif, les personnages et les affections évoluent... chance qui n'est pas laissée aux criminels, hélas


Malheureusement jej, je n'ai pas fait AAI2 (ni le 1 d'ailleurs), du coup je me suis pas permis d'ouvrir le spoil
Quand on la contre-interroge lors de la dernière partie de l'affaire 3-5, elle dit quelque chose comme "j'ai convaincu mon père de l'abandonner" parce qu'elle aurait été une gêne pour elle, ou quelque chose comme ça. Après, son père est dépeint comme un homme qui n'avait que le pouvoir et l'argent en tête, et si c'est déjà surprenant qu'il soit parti avec les jumelles, ça l'est quand même un peu plus qu'il en abandonne une parce que l'autre lui a demandé de le faire.
La situation est dérangeante et complexe, donc bon, au final, pas étonnant que Dahlia ait filé du mauvais côté haha. Ce qui est dommage parce qu'Iris démontre bien qu'elle tenait à elle. Elle n'était pas seule, Dahlia, mais elle a fait en sorte de le devenir aussi, quelque part.

Et bien vu pour Yanni Yogi, je l'avais oublié celui-là. ^^

Soyokaze a écrit:
Acro justement, je le trouve plus touchant dans sa vengeance, ça prouve à quel point il était attaché à son frère, sinon il n'aurait jamais fait tout ça. J'avoue que je parle plus en son nom qu'en celui des autres (si à la limite, Godot, même si ouais finalement c'est pas une "vengeance").
Justement, j'ai du mal à le trouver touchant personnellement... Enfin, si, bien sûr que l'histoire de l'accident avec le lion est triste (surtout avec le thème Reminiscence associé !), mais le mec il cherche quand même à se venger d'une adolescente immature qui ne se rendait pas compte que son geste allait causer un accident aussi grave. Mais il me semble qu'il dit que ce qui l'a mis en colère par-dessus tout, c'est quand elle essayait de le réconforter justement. Et c'est particulièrement là que j'ai du mal à avoir de la sympathie pour lui. D'autant qu'il finit par cacher son crime en faisant accuser Max, et là aussi, son capital sympathie en prend un coup. xD
Revenir en haut Aller en bas
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Sam 30 Avr 2016 - 14:00

jej a écrit:
Quand on la contre-interroge lors de la dernière partie de l'affaire 3-5, elle dit quelque chose comme "j'ai convaincu mon père de l'abandonner" parce qu'elle aurait été une gêne pour elle, ou quelque chose comme ça. Après, son père est dépeint comme un homme qui n'avait que le pouvoir et l'argent en tête, et si c'est déjà surprenant qu'il soit parti avec les jumelles, ça l'est quand même un peu plus qu'il en abandonne une parce que l'autre lui a demandé de le faire.
La situation est dérangeante et complexe, donc bon, au final, pas étonnant que Dahlia ait filé du mauvais côté haha. Ce qui est dommage parce qu'Iris démontre bien qu'elle tenait à elle. Elle n'était pas seule, Dahlia, mais elle a fait en sorte de le devenir aussi, quelque part.

Et bien vu pour Yanni Yogi, je l'avais oublié celui-là. ^^

Ouais tu mets les choses en évidence, c'est le père qui porte une grosse partie de la responsabilité, quand on y réfléchit... Il abandonne sa femme (et sa fille Pearl), il abandonne une autre de ses filles, il semble très avare... Pearl qui a été éduquée par Morgan semble intérioriser de véritables valeurs humaines, de même qu'Iris qui a été élevée par la nonne (peut-être qu'Iris, à l'âge de Dahlia, avait une personnalité similaire, mais qu'elle a été surpassée par la "force" de Dahlia ? Enfin ce n'est que pure conjecture...).

jej a écrit:
Justement, j'ai du mal à le trouver touchant personnellement... Enfin, si, bien sûr que l'histoire de l'accident avec le lion est triste (surtout avec le thème Reminiscence associé !), mais le mec il cherche quand même à se venger d'une adolescente immature qui ne se rendait pas compte que son geste allait causer un accident aussi grave. Mais il me semble qu'il dit que ce qui l'a mis en colère par-dessus tout, c'est quand elle essayait de le réconforter justement. Et c'est particulièrement là que j'ai du mal à avoir de la sympathie pour lui. D'autant qu'il finit par cacher son crime en faisant accuser Max, et là aussi, son capital sympathie en prend un coup. xD

Bien vu ! On oublierait presque qu'il a cherché à accuser Max par tous les moyens, qu'il a prémédité longtemps à l'avance son meurtre... C'est quelqu'un qui n'a pas laissé place au pardon. D'un autre côté, l'accident de Monique a littéralement gâché la vie d'Acro & Bate... En ce qui me concerne, j'ai du mal à avoir de la sympathie pour Monique, je la trouve fausse, même dans son réconfort... A-t-elle vraiment compris "la leçon", en assistant au dernier procès ? L'ignorance est-elle tolérable, à partir d'un certain seuil ?

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mystique Elya Cykesquill
Avocat émérite
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 20
Localisation : Gragnague
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Sam 30 Avr 2016 - 20:30

Berserker a écrit a écrit:
" Il abandonne sa femme (et sa fille Pearl), il abandonne une autre de ses filles, il semble très avare... Pearl qui a été éduquée par Morgan semble intérioriser de véritables valeurs humaines, de même qu'Iris qui a été élevée par la nonne (peut-être qu'Iris, à l'âge de Dahlia, avait une personnalité similaire, mais qu'elle a été surpassée par la "force" de Dahlia ? Enfin ce n'est que pure conjecture...). "

Il ne me semble pas que Pearl soit la fille du père de Dahlia et Iris :o parce que Bikini n'est pas au courant de sa naissance et qu'il y a quand même une énorme différence d'âge entre elle et les jumelles qui ont quasiment voir le même âge que Phoenix ^^ et puis Dahlia dit dans la dernière affaire du 3 que c'est l'entêtement de Morgan qui a donné naissance à Pearl une fois qu'elle et sa soeur furent parties.

Après je suis d'accord avec toi Dahlia a fait en sorte de rester seule et d'une certaine façon elle a également essayé de prendre sa vengeance sur la vie et sur les autres en rejettant parfois la faute de ses propres actes sur eux.

Citation :
La vengeance est aussi un motif qui se répète : Daisy Sperey, Acro, Godot, etc
Par conséquent, on peut pointer du doigt un système judiciaire défectueux puisque ces criminels ne peuvent se satisfaire aux sanctions judiciaires et doivent passer à l'acte pour se venger...

Par rapport à Godot et Daisy, leur histoire à tous les deux m'a vachement touché, après tout c'est la cruauté de ce que le monde a fait qu'il a dérapé et pris sa revanche....même si ça ne peut être justifié XD mais bon faut voir le bon côté des choses : sans lui, on n'aurait plus eut de Maya !

Quand à Daisy, même si je trouve que son mobile est vachement tordu (ok elle considère le docteur coupable de la mort de sa soeur alors qu'elle est aussi responsable mais c'est surtout parce qu'il allait faire le channeling qu'elle l'a tué alors qu'elle aurait pu faire une mise en scène enfin bref XD)
Je trouve son histoire vachement touchante
Surtout quand elle reconnait son crime pendant le procès avec la musique (reminiscence bitter taste of truth) .....c'est vraiment émouvant et magnifique.....tout comme la fin du procès avec Godot et ses larmes de sang....

Sur Dual Destinies:
 

_________________
Fan Club   :
 
Revenir en haut Aller en bas
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:20

Mystique Elya Cykesquill a écrit:
Il ne me semble pas que Pearl soit la fille du père de Dahlia et Iris :o parce que Bikini n'est pas au courant de sa naissance et qu'il y a quand même une énorme différence d'âge entre elle et les jumelles qui ont quasiment voir le même âge que Phoenix ^^ et puis Dahlia dit dans la dernière affaire du 3 que c'est l'entêtement de Morgan qui a donné naissance à Pearl une fois qu'elle et sa soeur furent parties.

Après je suis d'accord avec toi Dahlia a fait en sorte de rester seule et d'une certaine façon elle a également essayé de prendre sa vengeance sur la vie et sur les autres en rejettant parfois la faute de ses propres actes sur eux.

Ah oui, au temps pour moi, Pearl est leur demi-soeur... Mais qui est le père de Pearl ??? Le mystère reste entier.
En effet... elle n'a fait que fuir du début à la fin... même quand elle a dérobé le diamant d'ailleurs ! Elle s'est enfuie !

Citation :
mais bon faut voir le bon côté des choses : sans lui, on n'aurait plus eut de Maya !

C'est vrai, Godot a empêché un crime en commettant un crime... Toutes ces histoires de channeling, c'est quand même un peu tiré par les cheveux x)

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10926
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:35

Berserker[Red] a écrit:

Citation :
mais bon faut voir le bon côté des choses : sans lui, on n'aurait plus eut de Maya !  
C'est vrai, Godot a empêché un crime en commettant un crime... Toutes ces histoires de channeling, c'est quand même un peu tiré par les cheveux x)

Preuve que c'est vraiment un bouffon : il suffisait qu'il l'assomme, la neutralise, l'attache, je sais pas, et non, il la tue -____-
Oui il sauve Maya, mais il tue sa mère. Sympa le mec hein ? :D

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Phoemarv
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:37

Il avait devant lui l'esprit qui a gâché sa vie, qui l'a empêché de profiter de Mia, qui l'a rendu aveugle et grisonnant, tu m'étonne qu'il se la soit faite teh !

_________________


Wright Anything Agency


Fan Club !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://phoemarv-and-co.fr/
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:45

Je ne me rappelle plus très bien, mais il connaissait le visage de Dahlia, avant de s'être fait empoisonner ? ... Ah si ! Pendant le procès avec Florimet ?

Enfin, de toute manière, il a dû savoir qui l'a empoisonné dans les dossiers !

Je me demande quand même quel motif a poussé cette fille à faire autant d'abominations !

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
Phoemarv
Procureur débutant
avatar

Nombre de messages : 464
Age : 19
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 07/12/2014

Fiche Borsch Club
Points de vie:
0/0  (0/0)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:47

Oui pendant le procès de Florimet je crois, puis ils ont bu un café ensemble au tribunal et c'est là quelle l'a empoisonné...

_________________


Wright Anything Agency


Fan Club !:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://phoemarv-and-co.fr/
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10926
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 12:54

Citation :
Il avait devant lui l'esprit qui a gâché sa vie, qui l'a empêché de profiter de Mia, qui l'a rendu aveugle et grisonnant, tu m'étonne qu'il se la soit faite teh !

Mais ça n'a pas de sens, tu tues pas un esprit avec un coup de sabre xD tu vas tuer que le porteur à ce moment, et OH MINCE. C'est ce qui s'est passé !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Mystique Elya Cykesquill
Avocat émérite
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 20
Localisation : Gragnague
Date d'inscription : 28/04/2016

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 13:03

xD c'est vrai que tout.ça est un peu tiré par les cheveux c'est un peu pareil avec l'histoire de daisy (qui est quand même vachement glauck)
comme quoi faire revenir temporairement un mort n'est pas une bonne idée x)
Après c'est sur que Godot aurait pu choisir une solution plus pacifique mais bon faut avouer que dahlia était quand même une vrai sa**** !
....petite pensée.pour misty qui a sacrifié sa vie pour la vie de sa fille (après tout comme le dit godot misty s'était préparée à mourir pour sauver maya)

_________________
Fan Club   :
 
Revenir en haut Aller en bas
jonrod
Magicien Game Designer
Magicien Game Designer
avatar

Nombre de messages : 10926
Age : 25
Date d'inscription : 06/09/2008

Fiche Borsch Club
Points de vie:
9999/9999  (9999/9999)
Énergie Astrale:
9999/9999  (9999/9999)
Argent:

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 13:05

Mystique Elya Cykesquill a écrit:
Après c'est sur que Godot aurait pu choisir une solution plus pacifique mais bon faut avouer que dahlia était quand même une vrai sa****  !
Oui mais elle était déjà morte xD

Citation :
....petite pensée.pour misty qui a sacrifié sa vie pour la vie de sa fille (après tout comme le dit godot misty s'était préparée à mourir pour sauver maya)
Tu vois, moi j'vois pas du tout ça comme un sacrifice. Même si elle était prêt à mourir, là il y avait vraiment moyen de faire différemment, du coup ça réduit considérablement son implication, et au contraire, ça fait de Godot un vrai meurtrier. Mais faudrait que je refasse toute l'affaire, ça fait vraiment longtemps...
J'attendrai la S2 de l'animé :D

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://uncanaut.com http://vridnix.com
Berserker[Red]
(G.R.A.S.)Guerrier Rouge Aguerri [S]
avatar

Nombre de messages : 5671
Age : 24
Localisation : "Celui qui habite partout, n'habite nulle part." (Martial)
Date d'inscription : 27/12/2009

Fiche Borsch Club
Points de vie:
35/35  (35/35)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 90

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 13:14

jonrod a écrit:
Berserker[Red] a écrit:

Citation :
mais bon faut voir le bon côté des choses : sans lui, on n'aurait plus eut de Maya !  
C'est vrai, Godot a empêché un crime en commettant un crime... Toutes ces histoires de channeling, c'est quand même un peu tiré par les cheveux x)

Preuve que c'est vraiment un bouffon : il suffisait qu'il l'assomme, la neutralise, l'attache, je sais pas, et non, il la tue -____-
Oui il sauve Maya, mais il tue sa mère. Sympa le mec hein ? :D

J'avais pas vu ton message tiens !
Ton fanitude pour Godot est toujours aussi infinie xD
Après, est-on sûr que Godot avait conscience du channeling ? Y a quand même le bénéfice du doute... quoique... Je ne me rappelle plus très bien pourquoi il s'était enfermé sur l'île déjà, décidément ma mémoire a trop de trous.

_________________
Fan Club:
 
Revenir en haut Aller en bas
DjRidoo
Petit chinois qui danse
avatar

Nombre de messages : 5442
Age : 21
Date d'inscription : 31/12/2011

Fiche Borsch Club
Points de vie:
14/25  (14/25)
Énergie Astrale:
0/0  (0/0)
Argent: 120

MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   Dim 1 Mai 2016 - 13:16

jonrod a écrit:
Berserker[Red] a écrit:

Citation :
mais bon faut voir le bon côté des choses : sans lui, on n'aurait plus eut de Maya !  
C'est vrai, Godot a empêché un crime en commettant un crime... Toutes ces histoires de channeling, c'est quand même un peu tiré par les cheveux x)

Preuve que c'est vraiment un bouffon : il suffisait qu'il l'assomme, la neutralise, l'attache, je sais pas, et non, il la tue -____-
Oui il sauve Maya, mais il tue sa mère. Sympa le mec hein ? :D

Ou encore mieux, comme il le souligne lui-même, il aurait pu prévenir Feenie, et ainsi, Maya n'aurait jamais été en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Analyse des criminels dans Phoenix Wright   

Revenir en haut Aller en bas
 
Analyse des criminels dans Phoenix Wright
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: MASON System :: Studios Kratos-
Sauter vers: