Zvarri ! Amateur de snackoos ou de café, défenseur des justes, vile crapule ou simple voyageur, bienvenue dans l'espace de discussion francophone N°1 pour parler d'Ace Attorney ... Et de beaucoup d'autres choses aussi !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Coquatrix
Jeune avocat


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 14:50

Eh ben voilà, il semblerait que j'ai "fini" le jeu (nous reviendront sur cette affirmation curieuse à la fin du topic...)

Tout d'abord, un peu d'objectivité: cet épisode se démarque des autres par le changement du héros, du personnage secondaire, du procureur principal (que l'on voit un peu "trop" d'ailleurs) et du (ou plutôt "des") mentors.
Les capacités de la DS sont _enfin_ utilisées, et de manière différente dans chacun des 4 chapitres.

Ce qui va suivre concerne les 3 premières affaires, la quatrième étant un cas à part qui mérite d'être exploité.

Le jeu est calqué sur la 5ème affaire de PW1: pas de Psyche-locks ni de présentation de témoins, toujours l'alternance Procès/Enquête et le gameplay habituel.

Les différences sont alors celles-ci: Affaires en 2 jours seulement (décision prise par CAPCOM à partir de GS2) et apparition du "Minuki" (terme japonais) permettant de savoir quand un témoin ment à la barre, en notant un tic particulier à un moment donné du témoignage.

Et à la fin de la 3ème affaire on est tenté de dire "Le meilleur AA au monde !!!" Pourquoi donc ?

Parlons d'abord de la refonte graphique (ben oui...) : non seulement le tribunal a été refait , mais les personnages et les décors ont acquis un charme du aux couleurs et aux traits lissés, sans parler de la pléthore de mimiques et autres effets graphiques de toute beauté.

Puis entrons dans le vif du sujet: le scénario. Celui-ci a acquis une grande maturité (en contraste avec la jeunesse du héros d'ailleurs) et il se complexifie tout au long des affaires, allant jusqu'à arracher une larme aux moments d'émotions traduisant un travail de recherche des développeurs

EDIT: Suite à de nombreuses protestations (au moins une...) je me dois de clarifier ce que j'entends par maturité: des personnages plus sérieux avec une psychologie plus complexe, moins d'intimité avec ceux-ci, plus de personnages secondaires, des cas graves, surtout les médicaux et même une influence internationale, le tout dans l'esprit d'une suite.

Pour citer les défauts du jeu, on butera bien sûr sur la simplicité de certaines affaires et énigmes, les procès en 2 jours trop vite expédiés par l'absence de Psyche-Locks et le "Minuki" brisant la difficulté de certains contre-interrogatoires, sans parler du sentiment d'inachevé sur lequel je reviendrai.

Mais je n'ai toujours pas expliqué pourquoi je "pensais" avoir fini le jeu, bien que je sois arrivé jusqu'au générique de fin. Eh bien c'est tout simplement que la fin de la 3ème et de la 4ème affaire m'ont laissé un goût très amer d'inachevé dans la bouche, et ici la critique hypothétique commence, accompagnée des habituelles balises spoiler...

Spoiler:
 

EDIT: J'allais oublier

Spoiler:
 

A présent, il se peut que j'aie loupé un morceau, c'est pourquoi si quelqu'un trouve un élément qui m'aurait échappé, merci de me le faire savoir.

Merci de votre attention et à bientôt pour la soluce que je vais publierdans ce forum.


Dernière édition par Coquatrix le Lun 25 Fév 2008 - 20:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 15:15

Nickel le test, ça change des tests à la "kikoolol cro bieng ce jeu packe sétou".
Cela dit, concernant la maturité des affaires qui contraste avec la jeunesse du héros, j'ai envie de dire que ce genre de contrastes dans PW, c'est pas nouveau.
Ça m'a toujours déstabilisé ça dans cette série : alors que le côté caricatural des personnages flirte parfois avec le ridicule (le chef dans PW3 :dsdsdsdsds: ), les scénarios ont toujours tapé dans un registre plus adulte.

Je sais que tu ne dis aucunement que ce n'était pas le cas dans les épisodes précédents, mais à te lire, j'ai tout de même l'impression que tu rabaisses pas mal les anciens épisodes niveau scénar', comme si ces derniers ne volaient pas très haut. ("grande maturité acquise", ça laisse penser qu'il n'y en avait pas énormément auparavant)

Evidemment, n'ayant pas été très loin dans le jeu (faut que je finisse GS3 avant, je suis au dernier trial), j'ai pas lu ce que renferme la balise spoiler.

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 18:08

Bonne critique en effet, si ce n'est quelques détails qui me perturbent :

Spoiler:
 

Citation :
A présent, il se peut que j'aie loupé un morceau, c'est pourquoi si quelqu'un trouve un élément qui m'aurait échappé, merci de me le faire savoir.
Il y a de ça en partie, mais aussi un truc qu'on ne pense pas tout de suite. La différence entre Appolo Justice et les trois précédents Phoenix Wright, c'est qu'on laisse clairement durant le scénario des questions et des ouvertures pour une suite qui sera certaine (GS5 étant déjà annoncé), contrairement à GS1 et 2 qui n'avaient pas de suite prévu et GS3 qui servait de conclusion à la première trilogie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coquatrix
Jeune avocat


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 18:15

Syrul a écrit:
Bonne critique en effet, si ce n'est quelques détails qui me perturbent :

Spoiler:
 

Citation :
A présent, il se peut que j'aie loupé un morceau, c'est pourquoi si quelqu'un trouve un élément qui m'aurait échappé, merci de me le faire savoir.
Il y a de ça en partie, mais aussi un truc qu'on ne pense pas tout de suite. La différence entre Appolo Justice et les trois précédents Phoenix Wright, c'est qu'on laisse clairement durant le scénario des questions et des ouvertures pour une suite qui sera certaine (GS5 étant déjà annoncé), contrairement à GS1 et 2 qui n'avaient pas de suite prévu et GS3 qui servait de conclusion à la première trilogie.

Effectivement c'est un fait à prendre en compte. Sinon je ne rabaisse pas les Phoenix Wright qui sont excellents, mais je note que cet opus multiplie le nombre de personnages et donc le nombre de concernés, au risque parfois de brûler les étapes.

Sinon Syrul tu dis que j'ai loupé des éléments mais lesquels ? Je suis allé voir sur Court Records et ils n'ont rien de plus que ma progression...
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 18:22

Coquatrix a écrit:
Sinon Syrul tu dis que j'ai loupé des éléments mais lesquels ? Je suis allé voir sur Court Records et ils n'ont rien de plus que ma progression...

Je veux dire qu'en lisant tes commentaires sur
Spoiler:
 
donnaient l'impression que tu avais loupé ou mal compris certains détails.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 18:25

Désolé de parasiter votre débat mais...
J'aimerais quand même savoir...

C'est moi qui suis débile d'avoir pensé que le scénar' de Phoenix Wright (1, 2, 3) volait haut, ou j'ai mal compris le test de Coquatrix ?

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 18:37

Je ne suis pas sûr personnellement d'avoir bien saisi ce que voulait dire Coquatrix par "maturité" de scénario.
Ma théorie est que le scénar d'Apollo Justice a été construit avec une suite directe en tête, contrairement aux trois précédents Phoenix Wright. Il est clairement plus ambitieux que le GS original.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coquatrix
Jeune avocat


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 19:10

Syrul a écrit:
Je ne suis pas sûr personnellement d'avoir bien saisi ce que voulait dire Coquatrix par "maturité" de scénario.
Ma théorie est que le scénar d'Apollo Justice a été construit avec une suite directe en tête, contrairement aux trois précédents Phoenix Wright. Il est clairement plus ambitieux que le GS original.

Ouah ce qu'un mot peut faire couler comme encre !!!
Je n'ai jamais rabaissé le scénario des Phoenix Wright !!! Mais observez la majorité des PW: En dehors de l'accusé et des vilains, vous avez peu de personnages secondaires alors qu'ici vous en avez beaucoup plus !!! On observera que le scénario s'étend aussi
Spoiler:
 
, même la 1ère affaire quitte des allures de didacticiel et a son lot de rebondissements
Spoiler:
 

Ces 2 choses ont été assez peu observées dans la première Trilogie à cause de l'absence de suite, entre autres. Je pense également pouvoir "blâmer" la série des PW pour le surréalisme de la dernière affaire qui m'a déçu, même si l'on est en droit de dire que les réalisateurs se sont éclatés sur PW3. Pour reprendre les termes d'un memebre du forum, cet épisode est moins "intime", et de facto plus "sérieux".

Sinon Syrul
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 19:24

Le résumé de Court Records de l'affaire 4-4 explique très bien les points noirs dont tu parles.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coquatrix
Jeune avocat


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Sam 23 Fév 2008 - 21:48

Syrul a écrit:
Le résumé de Court Records de l'affaire 4-4 explique très bien les points noirs dont tu parles.

Spoiler:
 

Moui, c'est ce que j'avais lu et compris...
Bien que ça fasse un peu simple vous ne trouvez pas ?
Je veux dire, je m'attendais à plus "mystérieux..."

Bref, il semblerait que j'aie fini le jeu... Dur... Surtout après le pseudo-procès final qui tient malheurement lieu, après une phase d'enquête innovante, de mascarade de la part de CAPCOM, qui se réfugie derrière un nouveau "Système légal" pour une phase ultime intéressante, mais peu percutante et qui met peu à l'épreuve notre esprit de déduction.

Dommage, d'après moi cette affaire finit en demi-eau de boudin, on est loin des dernières affaires de PW1 (3 jours, 6 phases d'enquête, 7 de procès, le rêve...) et PW3.
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Dim 24 Fév 2008 - 20:57

Certaines affaires de PW1 étaient tout de même trop longues à mon goût...
Particulièrement celle du Samourai d'Acier, qui n'avait rien de bien palpitant comparé à d'autres affaires en plus de rien n'apporter à la trame principale. (bref, le genre d'affaires sur lesquelles je crache pas, mais sur lesquelles j'ai pas envie de m'éterniser non plus)

Je préfère clairement le système PW3, à savoir cinq affaires, mais pas trop longues (cela dit, la troisième affaire est tout de même sacrément courte...), dans la lignée de celles de PW2, plutôt que quatre longues affaires qui finissent par essouffler le joueur, en tout cas si le dit joueur, c'est moi.

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Sora278
Avocat émérite


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Dim 24 Fév 2008 - 21:09

C'était un test intéressant, je trouve même si je ne suis pas d'accord sur tout. C'est vrai que j'ai trouvé qu'il y avait quelque chose de plus sérieux, de moins fantaisie dans les affaires d'Apollo Justice.

Ca donnait une ambiance totalement différente et en même temps, j'aimais bien, moi, le côté un peu fantasque du jeu, où des personnages irresponsables (Paul) ou des miss Catastrophe (Maya, Eva ou Maggie) se font accuser ou mettent la pagaille. J'aimais bien retrouver à chaque opus, le petit cercle d'intimes... L'humour est moins "délirant". Je me demande des fois si ce n'est pas pour faire plus international ?

En tout cas, là, côté personnages récurrents, on a un cercle très fermé car...
Spoiler:
 

A la fin de l'affaire 3, je m'étais tellement habituée à cette nouvelle ambiance que lorsque le gameplay de la précédente trilogie est revenue, je me suis presque ennuyée pendant
Spoiler:
 
Et sinon, à propos de la fin de l'affaire 3, j'avoue que moi aussi, j'étais vraiment persuadée qu'on allait nous demander la petite preuve expliquant pourquoi Macchi voulait tellement cet argent. (J'étais d'ailleurs persuadée que c'était pour...
Spoiler:
 

J'étais un ptit peu surprise aussi qu'ils ne nous montrent pas pendant les credits ce qu'il était devenu... Dans l'affaire 3, on nous présente Lamiroir et Macchi comme inséparables et là.... Rien ! Alors qu'elle disait le considérer comme son propre fils...

Et pour l'affaire 4...
Spoiler:
 

Oh ! Et pour le Mason System...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Coquatrix
Jeune avocat


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Lun 25 Fév 2008 - 20:12

Kaul a écrit:
Certaines affaires de PW1 étaient tout de même trop longues à mon goût...
Particulièrement celle du Samourai d'Acier, qui n'avait rien de bien palpitant comparé à d'autres affaires en plus de rien n'apporter à la trame principale. (bref, le genre d'affaires sur lesquelles je crache pas, mais sur lesquelles j'ai pas envie de m'éterniser non plus)

Je préfère clairement le système PW3, à savoir cinq affaires, mais pas trop longues (cela dit, la troisième affaire est tout de même sacrément courte...), dans la lignée de celles de PW2, plutôt que quatre longues affaires qui finissent par essouffler le joueur, en tout cas si le dit joueur, c'est moi.

Je pense que tu parles plutôt de la 4ème affaire de PW3 avec Mia qui n'a que deux phases. Sinon je trouve que plus c'est long plus c'est bon, même si CAPCOM a rallongé les phases de procès et d'enquête pour rééquilibrer

Sora278 merci pour tes observations justes sur cet opus, je pensais la même chose que toi pour Machi mais on n'apprend la possibilité de l'opération des yeux à la fin du procès seulement. Sinon son absence dans la quatrième affaire est due au fait qu'il est "un peu" en taule pour vol aggravé...
Revenir en haut Aller en bas
Sora278
Avocat émérite


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Lun 25 Fév 2008 - 22:54

Coquatrix a écrit:
Soa278 merci pour tes observations justes sur cet opus, je pensais la même chose que toi pour Machi mais on n'apprend la possibilité de l'opération des yeux à la fin du procès seulement. Sinon son absence dans la quatrième affaire est due au fait qu'il est "un peu" en taule pour vol aggravé...

C'est vrai qu'il est en taule mais ça n'empêche rien ! A la fin du 1, on voyait Lana en prison expliquer ce qu'allait devenir Ema et à la fin du 2 (mais là je suis moins sûre), je crois qu'on voyait Andréa Landry en prison...

Bon, bon, j'arrête avec mes contre-arguments ! Lamiroir, c'est rien qu'une méchante lâcheuse !!! Voilàààà ! :objection1:
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Lun 25 Fév 2008 - 22:59

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Moonlight Dreamer
Jeune avocat
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 28
Localisation : Là où le vent me mène, amigo
Date d'inscription : 28/04/2007

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mar 26 Fév 2008 - 20:07

Ca y est ! J'ai fini Phoenix Wright 4 en anglais, mais j'avoue que la fin m'a déçu, surtout quand on compare avec celle du 3... Enfin bref, je n'ai rien à dire sur l'intrigue ou le scénario qui n'ait été dit, en revanche je suis surpris que personne n'ait abordé l'étude des personnages, un point fort du jeu, si ce n'est le plus important. Je m'en vais donc passer chaque personnage à la moulinette, à commencer par le petit nouveau:

- Apollo: Pas de grosses différences avec Phoenix: un jeune avocat, idéaliste, fougueux, parfois même un peu fonce-dans-le-mur...mais c'est pour ça qu'il est si attachant ! Et puis ses grimaces valent largement celles de Phoenix

- Trucy/Vérité: Un fois n'est pas coutume, notre avocat en herbe est ralent...épaulé par une adolescente (lolicon, quand tu nous tiens...), en l'occurence fille adoptive de Phoenix Wright et presdu... prestigi... presdita... magicienne de génie. Le regard espiègle, la curiosité insatiable, l'humour vaseux..., bref une Phoenix-girl dans toute sa splendeur.
Spoiler:
 
- Phoenix Wright: C'est bien connu, le chômage, ça vous change un homme...Exit donc l'avocat dont les "Objection !" faisaient trembler les murs du tribunal, on retrouve un Phoenix décontracté, blasé, calme en toutes circonstances. Il serait presque classe s'il n'arborait pas une tenue que même les rappeurs les plus provoc' n'oseraient pas porter...

- Klavier Gavin: Dieu sait qu'il est dur de succéder aux avocats de l'accusation des précédents opus, mais Klavier semblait bien parti. Un avocat/star du rock, c'était plutôt alléchant! Hélas, les répliques choc ("Prosecution is ready to rock") sont rares, pour ne pas dire ponctuelles, rien à voir avec un Godot qui parle de café toutes les 2 phrases... Pas assez stoîque pour être classe, pas assez fanfaron pour être amusant, Klavier fait pâle figure face au trio de légende Hunter-Franziska-Godot. Dommage...

- Ema Skye: Ma plus grosse déception du jeu. On quitte une adolescente guillerette, bourrée d'entrain et de rêves de carrière, et on retrouve une inspectrice bougonne, boulimique et qui ne sourit que pour envoyer des vannes. L'expérience de la vie...

- Autres personnages: je vais éviter au maximum le spoil, mais j'ai été plutôt déçu. Si les anciens PW étaient riches en personnages plus barrés les uns que les autres, seuls 2 ont attiré mon attention dans celui-ci, en l'occurence
Spoiler:
 
, les autres étant soit fades, soit déjà vus.


Dernière édition par Moonlight Dreamer le Mer 27 Fév 2008 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mer 27 Fév 2008 - 18:53

(en fait je comptais lancer un topic là-dessus, mais après avoir fini le jeu, et ça risque de prendre du temps)

Trucy, elle a le mérite d'avoir une personnalité qui se démarque pas mal de Maya. Alors que dans PW1-5, Ema était quand même très proche de maya dans son comportement, Trucy a le mérite de ne pas avoir ce côté gros boulet affiché en permanence sur le front, le réservant seulement pour quelques moments bien ciblés.
Spoiler:
 

Apollo, bien que très proche de phoenix, affiche de son côté bien plus ouvertement son côté newbie que l'ancien héros, en tout cas au début du jeu. Par contre, il fait beaucoup plus jeune que son âge. Oô

Phoenix, j'ai été un peu déçu. Déçu parce que son comportement ai changé du tout au tout, à tel point que seul son nom permet de l'identifier en tant que Phoenix Wright. Evidemment, ça s'explique très vraisemblablement parce qu'il a traversé au paravent, et j'ai d'ailleurs hâte d'avoir le fin mot de cette histoire, mais ça fait quand même drôle de ne point reconnaître le bon vieux Phoenix.

Klavier, pour le moment je ne l'ai vu en action que durant la seconde affaire, que je n'ai même pas encore finie, et j'adhère pas du tout.
D'un côté, il tape clairement moins dans l'esbroufe que ses prédécesseurs, ce qui peux être vu comme une bonne chose d'un certain point de vu, mais d'un autre, ses rares moments d'esbroufe font un peu pitié du coup, soi parce qu'on a pas l'occasion de vraiment s'y faire, soi parce que la rockstar procureur, j'adhère pas. Enfin, ça n'engage que moi.
Godot amorçait déjà ce nouveau mouvement de procureurs posés (à savoir qu'il n'agressait pas Phoenix à la moindre occasion, ne transformant pas le tribunal en champ de bataille), mais il y avait un certain équilibre qu'on ne retrouve pas ici.

Ema, c'est le même constat que Phoenix. Autant j'aime bien ce nouveau personnage, autant je ne reconnais pas du tout Ema.
Bien sûr, elle reste awesome, notamment grâce à de multiples multiplicateurs d'awesomeness tel que les lunettes, le fait de ne pas aimer Klavier (enfin, ça va peut-être évoluer), ou encore le côté susceptible.
En fait, il n'y a que quand on lui demande de tester un nouveau joujou qu'elle semble redevenir elle-même.
Spoiler:
 
Bref, je l'aime bien, c'est assurément un personnage très réussi, mais là encore, j'ai du mal à retrouver l'Ema d'antan.

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mer 27 Fév 2008 - 21:55

Suis-je le seul à avoir apprécié Ema et Klavier/Konrad ?

Pour la première, je dois avouer que même si je l'aimais bien dans l'affaire 1-5, le cliché "clone de Maya tournée vers la science au lieu du paranormal" ne parvenait pas à me sortir de l'esprit. Dans Apollo Justice, je trouve sa personnalité bien plus originale : au lieu de notre bon vieux motivé mais incompétent Tektiv, nous avons Ema la blasée par ce boulot qui ne l'intéresse pas, du moins jusqu'à ce qu'on aborde l'investiguation scientifique, auquel cas elle retrouve instantanément son ancienne personnalité.
Spoiler:
 

Klavier ... est un peu plus compliqué. Comme procureur, il est clair que c'est de loin le plus faible de la série (ce qui pourraît être logique étant donné que la difficulté devait être réinitialisée avec la nouvelle trilogie).
Comme personnage en revanche, je le trouve beaucoup plus intéressant. Non, pas parce qu'il est "cool" (ce dont je n'ai sincèrement que faire, je rejoins Kaul en disant que toutes ses esbrouffes se font exploser par n'importe quelle métaphore Godotienne), mais pour ce qu'il cache derrière son sourire arrogant.
Spoiler:
 
Bref, un personnage qui je trouve bien plus intéressant qu'au premier abord, et je serais même tenté de dire qu'il pourrait rester le procureur principal du prochain épisode tant il a du pontentiel à exploiter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mer 27 Fév 2008 - 22:07

(j'ai esquivé les spoilers)

N'en étant qu'à la seconde affaire, mon avis sur Klavier n'est que préliminaire hein. En fait ce n'est même pas mon avis sur lui (car on n'en sait encore rien), mais plutôt sur la manière dont est géré son comportement.
Je ne sais donc pas ce que cache son sourire arrogant.
Puis je dois bien reconnaître qu'il sait bien se fringuer, la classe incarnée, à défaut d'avoir l'attitude qui suit.
C'est vrai que j'ai cité le fait que Ema n'aime pas klavier dans ses bons points, mais non pas parce que je n'aime pas ce dernier, mais parce qu'elle est déjà assez misérable comme ça (voir mon spoiler) pour ne pas, par dessus le marché, être une groupie en puissance.

Pour la nouvelle Ema, je n'ai pas dis que je ne l'aimais pas, bien au contraire, mais que je regrette que le changement de caractère soit aussi profond, tout comme Phoenix. (lui par contre, y a des fois où il m'agace)
Disons que j'aime pas du tout la nouvelle Ema pour les mêmes raisons que l'ancienne, alors que je les apprécie grandement toutes les deux, ce qui renforce cette impression d'avoir affaire à deux personnages différents partageant les mêmes noms et designs.

Au fait Syrul, toutes tes connaissances sur cet épisode découlent de lectures de spoilers ?

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mer 27 Fév 2008 - 22:30

En fait, je viens de finir aujourd'hui un walkthrough vidéo complet d'AJ, donc j'ai vu en grande partie le jeu, à défaut d'y avoir joué moi-même et étudié tous les petits détails comme ce qui arrive lorsqu'on se trompe, ou certaines conversations optionnelles.

Et franchement, je trouve qu'Ema n'a pas tant changé que ça. Blasée et grognon en grande partie, mais dès qu'on se lance dans les "phases scientifiques" des enquêtes, elle redevient littéralement l'ancienne Ema.

Phoenix, en revanche, m'a un peu agacé, pour des raisons que j'ai déjà cité dans un de mes spoilers (donc que tu découvriras par toi-même). Je garde certaines réserves en revanche, car on suit le jeu du point de vue d'Apollo, ce qui donne donc naturellement une perspective différente de Nick.
Spoiler:
 
D'ailleurs, il me semble que Mia a suivi la même évolution que Nick : légèrement maladroite et directe durant ses débuts, puis plus tard s'amuse à balancer à Nick/ au joueur d'obscurs indices alors qu'elle pourrait tout de suite cracher sa théorie-qui-tue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Mer 27 Fév 2008 - 22:47

Hum... Pour Mia, on n'a pas trop l'occasion de vraiment sentir la différence entre les deux versions du personnage.
L'un comme l'autre, on ne les croise que très sommairement. Enfin, moins sommairement pour ce qui est de la version jeune, mais dans des phases de procès où elle reste ma foi assez neutre.

Pour Phoenix, par contre, on a eu tout le loisir de le connaître, et il est assez bavard dans AJ, ce qui permet facilement de comparer les deux personnages.

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Jeu 28 Fév 2008 - 18:46

-HS- Kaul : on pique mes anciens avatars ? -HS-

Bon, je n'ai pas vraiment "joué" au jeu de mes prores mains, mais je l'ai vu dans son intégralité, donc je me permets de faire ma propre critique, car je doute que les petits détails qui m'ont échappé lors de la walkthrough vidéo vont changer grand chose. Pas de spoilers, en tout cas rien de bien méchant, donc j'utilise pas la balise.
Je note chaque affaire et le jeu en général d'un rang partant de D au plus bas jusqu'à S au plus haut.

Affaire 1 : Rank S
Enorme, tout simplement ! Ce tutorial explose tous les autres de la série, et je doute qu'on aura droit à une aussi excellente introduction avant longtemps.
Je ne parviens pas à détecter la moindre fausse note, que ce soit au niveau des personnages (ce doit être la seule affaire où je tolère voire même apprécie la présence de Phoenix), que dans la cohérence du crime et du procès. On semble partir sur un truc aussi banal que les précédents épisodes pour déboucher sur une conclusion absolument explosive !

Affaire 2 : Rank A
L'inévitable affaire "pause-café", comme je les nomme, du jeu, et l'une des plus réussies en son genre (largement supérieure en tous cas à 1-3 ou 2-3).
Cette enquête suit un principe que l'on connaît bien, à savoir une suite d'événements complètement tordue, que l'on démèle petit à petit là encore sans véritable incohérence ou fausse note.
Klavier montre déjà cependant qu'il est assez "mou" comme procureur, ou en tout cas son introduction est loin derrière ses trois prédécesseurs.

Affaire 3 : Rank B
Très bonne introduction qui encore une fois laisse augurer du meilleur. Tout va bien en fait jusqu'au moment où l'on découvre qui sera l'accusé, et là c'est le drame, pour la simple raison que les circonstances du crime font qu'il ne faut pas réfléchir longtemps pour comprendre que notre accusé ne pouvait en aucun cas être le coupable.
Cette considérable fausse note mise à part, le reste de l'affaire évolue tranquillement, on commence à préparer le terrain pour la conclusion du jeu, pas d'autres grosses incohérences, mais rien non plus qui nous fait oublier la négligence expliquée si dessus.

Affaire 4 : Rank B
Cette phase finale commence mal étant donné que son introduction est la moins captivante de la série (je précise, en comparaison avec les dernières affaires des trois jeux précédents).
Cette ultime affaire débute donc comme une enquête banale sans véritable enjeu nous annonçant que nous approchons de la fin du jeu. Puis lorsque le premier procès se termine, l'histoire se complexifie petit à petit, et malgré deux ou trois détails qui sont un peu durs à avaler, l'univers s'enrichit considérablement et on commence à se poser moults questions, annonçant donc une conclusion riche en révélations.
Et au final, c'est un peu le pétard mouillé. La résolution de l'affaire est anti-climatique à souhait, bien qu'en même temps cohérente avec le thème du jeu. Les révélations ne sont pas aussi nombreuses que l'on aurait espéré, bien que tout montre dans cette conclusion qu'une suite est prévue et que ces questions non répondues sont réservées pour celle-ci.
Bref, je ressors de cette conclusion assez perplexe, ni vraiment déçu, mais ni vraiment captivé non plus.

Note générale : Rank B+
La déception est là, c'est certain. Les deux premières affaires laissaient vraiment augurer du meilleur, mais malheureusement le jeu ne se termine pas aussi majestueusement qu'il n'a commencé.
Malgré tout, les scénaristes semblent avoir conservé un cohérence et un thème constants tout au long des quatre affaires, mais ils semblent avoir oublié en chemin qu'Apollo Justice est un jeu vidéo, car trop souvent on questionne l'importance d'Apollo (et donc du joueur), plus particulièrement dans les deux dernières affaires. La difficulté devait certes être réinitialisée avec la nouvelle trilogie, mais ils nous ont vraiment trop cherché à nous faciliter la vie.
Néanmoins, et ce malgré quelques détails douteux, Apollo Justice prépare clairement le terrain pour une nouvelle trilogie aux intrigues riches, et il y a fort à parier que les prochains épisodes seront plus ambitieux que celui-ci. Reste à espérer que les scénaristes seront à la hauteur de ce qu'ils préparent.

Pour info, mes notes pour la trilogie précédente :
Phoenix Wright Ace Attorney : Rank A+
Phoenix Wright Justice for All : Rank B+
Phoenix Wirght Trial and Tribulations : Rank A+

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Jeu 28 Fév 2008 - 19:15

(putain, j'appuie sur retour arrière pour effacer une faute de frappe, et firefox me renvoi à la page précédente... -_- J'accuse pas firefox hein, mais ça lourde de perdre un pavé pour ça)

Bon, dix lignes as one : J'en suis qu'à la troisième affaire, mais j'ai déjà eu bien plus de mal sur cet épisode que sur les deux précédents réunis.

Cinq lignes as one :
Spoiler:
 

Pour l'affaire 1, j'ai trouvé que ça allait un peu vite. On commence par un tuto, et hop, d'un coup, coup de théâtre, et ça part complètement en couille.
Non puis surtout, à la place du juge ou du procureur, j'aurais SUREMENT PAS considéré l'affaire comme résolue au moment où il a donné son verdict, et ce même si je vivais dans le monde merveilleux de Phoenix Wright.
C'est trop gros pour qu'on se permette de laisser tant de zones d'ombre.

Concernant l'importance questionnable d'Apollo, on peux se poser la question durant la première affaire aussi. On sait pourquoi il est là, quel rôle il joue, mais on peux pas dire que ce soi le rôle le plus actif de l'affaire...

Concernant l'avatar, c'est bien possible qu'il ai été tient : je recherchais un avatar dans ma réserve d'images PW, et je suis tombé sur celle là, déjà à la bonne taille et de bon goût, alors je l'ai choisie.
Il est très possible que je te l'ai piquée. x)

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Syrul
Procureur confirmé
avatar

Nombre de messages : 916
Age : 31
Localisation : Porte de Baldur
Date d'inscription : 25/08/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Jeu 28 Fév 2008 - 19:22

Sauf que dans l'affaire tuto, c'était logique, étant donné ensuite l'importance qu'elle prend par la suite, qu'Apollo reste généralement en retrait et laisse Phoenix mener la dance. Je doute que Nick durant l'affaire 1-1 aurait été moins dépendant de Mia si elle avait prise la même tournure que 4-1.

L'excuse n'est en revanche plus valable durant la troisième affaire, et surtout durant la dernière.

Certaines énigmes durant la troisième affaire m'ont paru en effet assez complexes, mais elle garde quand même un goût de s'être trop fait guidé par la main, surtout vers la fin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaul
Témoin charismatique
avatar

Nombre de messages : 3879
Age : 32
Localisation : In yer stomach, freezin' yer inside!
Date d'inscription : 13/11/2006

MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   Jeu 28 Fév 2008 - 19:38

Faut dire que le procureur lui-même nous prend un peu par la main à certain moments.
Mais au final je sais pas si ça change grand chose pour le joueur. Après tout, Apollo est bien prit par la main, mais ça ne change rien pour le joueur dans le sens où il a aussi peu de raisonnement à tenir que dans les épisodes précédents, à la différence prêt que cette fois si, c'est pas seulement l'avocat de la défense qui mâche le travail, mais tout autant le procureur.
C'est d'ailleurs peut-être pour ça qu'il parait "mou", le dit procureur, et pour ça que le jeu m'est pas plus facile que les autres en dépit de ce que tu pointes.

_________________

Cirno: One who saves the strong - One who crushes the weak
La puissance de Yukari ne connait pas... de frontière !!! OLOLOL !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test, éloges et critiques de Ace Attorney: Apollo Justice
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Phoenix Wright :: MASON System :: Académie Themis :: Apollo Justice : Ace Attorney-
Sauter vers: